Plusieurs joueurs de football américain ont décidé de défier ouvertement Donald Trump. Ils ont ont posé un genou à terre avant les rencontres de dimanche afin de protester contre les propos du président des Etats-Unis, qui avait accusé les sportifs de ne pas respecter l’hymne national.

Rappelons que c’est Colin Kaepernick qui a lancé en 2016 un mouvement de protestation contre les violences policières contre les Noirs, refusant de saluer le drapeau et de se prêter à la tradition de l’hymne, donné avant chaque match de sport américain.