Les fleurettistes françaises et les sabreurs français ont été éliminés lundi dès les quarts de finale des Championnats du monde d’escrime à Leipzig (Allemagne), laissant le compteur tricolore bloqué à trois médailles, à deux jours de la fin de la compétition.

Emmenées par Ysaora Thibus, médaillée de bronze en individuel il y a trois jours, les Bleues du fleuret sont tombées contre l’Allemagne en quarts (45-40), après avoir battu la Suède au tour précédent. Elles disputeront les matches de classement pour la 5e place, alors qu’elle étaient montées sur le podium des quatre précédentes éditions des Mondiaux (2es en 2013, 3es en 2014, en 2015 et 2016).

Au sabre, Vincent Anstett a réalisé un exploit en 8es de finale contre l’Allemagne, en remontant un retard de 13 touches (27-40), pour qualifier son équipe (45-44) en quarts. Mais les Français ont été sans solution contre les Italiens, et se sont inclinés 45-30. Comme les fleurettistes, ils continueront la journée pour les places de 5 à 8.