Le point complet sur la Vuelta

Cyclisme / Tour d'Espagne

Le point complet sur la Vuelta

Le point complet sur la Vuelta

Mardi 4 septembre 2012 - 22:32

Dans le duel qui met aux prises les Espagnols Joaquim Rodriguez (Katusha) et Alberto Contador (Saxo-Bank) pour la victoire finale dans la Vuelta 2012, l'arrivée en altitude à la Bola del Mundo, au cours de l'avant-dernière étape, samedi, devrait servir à faire l'ultime décision.

La Bola del Mundo, juge de paix de la Vuelta:

Comme en 2010 où la Bola del Mundo avait décidé de l'issue du duel entre l'Italien Nibali et l'Espagnol Mosquera (2e, avant d'être finalement déclassé pour dopage), ce sommet situé dans la montagne au nord de Madrid élira sans doute le vainqueur de l'édition 2012. A moins d'un bouleversement de dernière minute, celui-ci aura pour nom Joaquim Rodriguez ou Alberto Contador, les deux coureurs étant pour l'instant séparés de 28 secondes en faveur du premier. Un écart qui peut tout à fait être effacé ou amplifié dans l'ultime arrivée au sommet de l'épreuve, avec des pentes allant jusqu'à 23%.


Rodriguez dans la forme de sa vie, Contador un rien résigné:

Si c'était une fable, le premier serait une fourmi, le deuxième un lion. Et bien évidemment, la fourmi serait en passe de gagner. Dans le mano a mano qui oppose "Purito Rodriguez" à Contador, c'est le premier qui semble posséder les meilleures cartes. Si 28 secondes peuvent paraître bien faciles à combler, le petit Catalan peut en effet compter sur sa grande forme du moment et sur un certain ascendant psychologique. Malgré de multiples attaques dans le triptyque montagneux des Asturies, Contador n'a en effet jamais réussi à décramponner son rival. "Une fois de plus, j'ai essayé, mais Purito est vraiment très fort", a ainsi reconnu le Madrilène au sommet du Cuitu Negru, où Rodriguez a encore grappillé 6 secondes sur son rival.

"Il reste encore la Bola del Mundo et j'espère qu'il pleuvra", en venait à souhaiter Contador, qui ne sait plus trop à quels moyens recourir pour terrasser la fourmi.


Valverde sans doute pour la 3e place:

Il l'avait annoncé avant le début de la Vuelta: "J'irai jusqu'où mes forces me porteront". Auteur d'un bon Tour de France 2012 où il a remporté une étape, l'Espagnol de Movistar paie de toute évidence ses efforts produits au cours de la Grande Boucle. Relégué à 2 minute 04 sec de Rodriguez, le Murcian, sauf coup de théâtre étonnant, ne peut plus prétendre à la victoire finale. Mais, avec Froome 4e à 4 minutes 52 sec, il a aussi de la marge pour assurer le podium.


Froome, victime de l'enchaînement Tour-Vuelta:

On attendait un duel entre Contador et Froome (Sky) sur cette édition 2012, il n'est finalement jamais venu. Le Britannique, 2e du Tour de France derrière son coéquipier Wiggins, est nettement en-deçà sur cette Vuelta. En difficulté dès que la route s'éleve, l'Anglo-Kényan n'a subi aucune défaillance majeure, mais a perdu du terrain sur toutes les étapes de montagne. Cela dit, le 2e de la Vuelta 2011 a au moins le mérite d'aller au bout.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine