Valverde chez Movistar après sa suspension

Cyclisme / Transferts

Valverde chez Movistar après sa suspension
Photo TEAMSHOOT

Valverde chez Movistar après sa suspension

Samedi 12 novembre 2011 - 16:12

Le coureur espagnol Alejandro Valverde, dont la suspension pour dopage prendra fin début 2012, s'apprête à courir la saison prochaine pour l'équipe Movistar, son ancienne formation.

La présentation de Valverde en tant que nouveau coureur de la formation espagnole, avec le maillot 2012, aura lieu mardi à Madrid, a indiqué Movistar dans un communiqué.

Le Murcian de 31 ans a été suspendu en mai 2010 par le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour son implication dans l'affaire de dopage Puerto.

Au long de sa période de suspension, Valverde a multiplié les entraînements en vue de son retour. "Ce qui compte est de ne pas perdre le rythme et dêtre le mieux préparé possible lorsque je reviendrai à la compétition", a-t-il déclaré à plusieurs reprises.

Vainqueur de la Vuelta 2009, l'Espagnol a remporté pour l'équipe Caisse d'Epargne (dont est issue Movistar) de nombreuses épreuves. Tant des courses par étapes (Dauphiné 2008 et 2009, Tour de Catalogne 2009, etc) que des classiques (Liège-Bastogne-Liège 2006 et 2008, Flèche Wallonne 2006, Clasica San Sebastian 2008), ainsi que le classement général du ProTour à deux reprises (2006 et 2008).

Pris dans l'affaire Puerto, un vaste réseau de dopage sanguin dont la mise au jour en 2006 a notamment eu pour conséquence la mise hors circuit de Manolo Saiz (directeur sportif de l'équipe ONCE) et la fin de carrière du coureur allemand Jan Ullrich, Valverde n'a jamais avoué.

Le coureur a mené une longue guérilla juridique en utilisant le maximum de recours. Dès août 2007, l'Union cycliste internationale (UCI) avait demandé à la fédération espagnole de sanctionner le Murcian. Mais les Espagnols avaient refusé, et l'UCI s'était tourné vers le TAS, tout comme l'Agence mondiale antidopage (AMA).

Par la suite, les autorités italiennes étaient parvenues, au nom de l'entraide pénale internationale, à mettre la main sur une poche de sang saisie en Espagne incriminant le coureur. En mai 2009, elles lui interdisaient de prendre part à une compétition en Italie pendant deux ans.

Pour finir, le TAS avait estimé que les preuves scientifiques étaient suffisantes pour démontrer l'implication du coureur et lui avait infligé une suspension de deux ans, la date de départ étant fixée au 1er janvier 2010.

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine