La Suisse réussit bien à Simon Spilak (Katusha). Le Slovène a remporté dimanche le Tour de Suisse pour la deuxième fois de sa carrière à l’issue d’un ultime contre-la-montre à Schaffhouse remporté par l’Australien Rohan Dennis (BMC).

Déjà vainqueur de l’épreuve en 2015, Simon Spilak a terminé 5e du contre-la-montre remporté par Rohan Dennis devant son partenaire suisse Stefan Küng. L’Italien Damiano Caruso, un temps leader et qui termine sur la 2e place du podium, a signé le 3e temps d’un exercice solitaire de 28,6 km disputé sur un parcours vallonné.

Le cru 2017 de la doyenne des épreuves helvétiques a été marqué par deux abandons majeurs. Tout d’abord celui du lauréat en titre, le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana), victime d’une chute sans trop de gravité mercredi dans la 5e étape dans la descente du Simplon. Puis celui de Tom Dumoulin le lendemain, au matin de la 6e étape. Le Néerlandais était trop fatigué après son sacre dans le récent Tour d’Italie. Le Tour de Suisse a également vu le champion du monde slovaque Peter Sagan (Bora) couper deux fois la ligne d’arrivée en vainqueur, à chaque fois au sprint, pour porter à 15 son record de victoires d’étapes dans l’épreuve, au nez et à la barbe des purs sprinters.