Cyclisme - Tour de France

Voeckler pour le doublé

Voeckler pour le doublé

Thomas Voeckler est insatiable ! Le Français a enlevé sa deuxième victoire depuis le départ, la cinquième d'un coureur français, dans une étape de 197 kilomètres qui comportait quatre ascensions, Aubisque, Tourmalet, Aspin et Peyresourde. Sur la ligne, l'ex-maillot jaune du Tour 2011 a précédé de plus d'une minute et demie le Danois Chris Anker Sörensen.

L'échappée du jour (38 coureurs à son début) a pris forme une vingtaine de kilomètres après le départ de Pau. Voeckler, désormais paré du maillot à pois du meilleur grimpeur histoire de parachever une journée parfaite, est passé en tête au sommet des quatre cols. Dans le Tourmalet, à quelque 85 kilomètres de l'arrivée, il a emmené avec lui un autre Français, Brice Feillu, et l'Irlandais Daniel Martin, décroché ensuite. Voeckler et Feillu sont restés ensemble dans Aspin avant que le premier distance son compagnon à 7 kilomètres du sommet de Peyresourde, soit 22 kilomètres de l'arrivée.

Evan largué, Wiggins toujours en Jaune


Au lendemain de la journée de repos, Cadel Evans a subi une sévère défaillance dans une étape marquée par une forte chaleur. Le vainqueur du Tour 2011 a lâché prise une première fois dans Aspin avant d'être définitivement distancé dans Peyresourde par ses adversaires directs. L'Australien a été distancé à 3 kilomètres du sommet d'Aspin, où les équipiers de l'Italien Vincenzo Nibali (Basso) et du Belge Jurgen Van den Broeck (Vanendert) ont durci l'allure. Evans a de nouveau lâché prise dans la dernière ascension où Nibali est passé à l'attaque. Au classement, Evans recule de la quatrième à la septième place, à plus de 8 minutes de Bradley Wiggins, à quatre jours de l'arrivée sur les Champs-Elysées.

Le Britannique a de son côté conforté son maillot jaune. Il a notamment résisté à une attaque de Nibali à 4 kilomètres de l'arrivée en restant dans la roue de son coéquipier Chris Froome. Le trio, qui occupe les trois premières places du classement général, a franchi la ligne avec un retard supérieur à sept minutes par rapport à Voeckler. L'Espagnol Gorka Izagirre a pris la troisième place, à plus de trois minutes, devant Alexandre Vinokourov. La 17e étape, la dernière de montagne, forme jeudi une quasi-boucle de 143,5 kilomètres à partir de Luchon pour rejoindre l'arrivée inédite de Peyragudes.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport