Cyclisme - Tour de France

Voeckler, la résurrection !

Voeckler, la résurrection !

Voir le fil de la course

Thomas Voeckler a distancé dans les derniers mètres ses compagnons d'une échappée lancée dès la première heure. L'Italien Michele Scarponi, vainqueur du Giro 2011, a pris la deuxième place, à 3 secondes du Français, devant l'Allemand Jens Voigt. L'Espagnol Luis Leon Sanchez, décroché dans la montée d'arrivée, s'est classé quatrième, le Belge Dries Devenyns cinquième, après être parti à l'attaque avant de céder dans le final.

Un groupe de 25 coureurs s'est présenté au pied du Grand Colombier, la première ascension classée hors catégorie, avec un avantage inférieur à six minutes sur le peloton. Les équipiers de Jurgen Van den Broeck avaient pris le relais de ceux de Wiggins pour réduire l'écart. Sur les pentes du grand col jurassien, Scarponi a emmené avec lui Luis Leon Sanchez, qui a relancé l'allure, Voeckler et Devenyns. Aucun adversaire de Wiggins, hormis trois accélérations de Van den Broeck, n'a tenté de l'attaquer avant le sommet (1501 m d'altitude) franchi en tête par Voeckler, désormais porteur du maillot à pois du meilleur grimpeur. Wiggins n'a pas été mis en danger malgré l'avantage, près d'une minute, pris par l'Italien Vincenzo Nibali dans la descente du Grand Colombier. Nibali a été rejoint avant le sommet du petit col de Richemond (3e catégorie), la dernière difficulté à 20 kilomètres de l'arrivée, suite au travail de l'Australien Richie Porte, un coéquipier de Wiggins.

Maillot jaune pendant vingt jours (dix en 2004, dix en 2011), Voeckler enlève sa troisième victoire d'étape dans le Tour après ses succès de Perpignan 2009 et de Luchon 2010. Contrariée par une douleur à un genou cette année, il a songé à l'abandon avant d'être débarrassé de cette douleur. Il a bien fait d'attendre la journée de repos pour reprendre des forces.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport