Valverde tient sa revanche

Cyclisme / Tour de France

Valverde tient sa revanche
Photo TEAMSHOOT

Valverde tient sa revanche

Jeudi 19 juillet 2012 - 17:55

L'Espagnol Alejandro Valverde a remporté la 17e étape du Tour de France, la dernière de montagne, jeudi, dans la station pyrénéenne de Peyragudes, au bout des 143,5 kilomètres. Le Britannique Bradley Wiggins, troisième de l'étape dans le sillage de son coéquipier Chris Froome, a conservé le maillot jaune à trois jours de l'arrivée.

Alejandro Valverde au sommet ! L'Espagnol a remporté la 17e étape du Tour de France, la dernière en motagne. Sur la ligne, installée à l'altitude de 1605 mètres, le coureur de Movistar a préservé une vingtaine de secondes sur Chris Froome, qui a attendu à plusieurs reprises Bradley Wiggins sur la rampe finale vers Peyragudes, dans les 4 derniers kilomètres. Cadel Evans, le tenant du titre, a de nouveau été à la peine, sous un ciel couvert, au lendemain de sa défaillance. Valverde s'est présenté au pied de la montée finale, en deux temps, vers le col de Peyresourde d'abord, puis jusqu'à Peyragudes, avec deux minutes et demie d'avance sur le peloton. Son avantage a fondu ensuite sous l'effet des accélérations (Van den Broeck, Wiggins, Froome). Thomas Voeckler, parti dans l'échappée du jour avec le Suédois Fredrik Kessiakoff, a assuré pour sa part son maillot à pois de meilleur grimpeur face à ce dernier.

Cette échappée lancée dès le premier col (Menté) a réuni 7 coureurs (Voeckler, Kessikoff, Martinez, Péraud, Casar, Valverde, Costa) rejoints ensuite au 68e kilomètre par dix éléments (Azanza, Izagirre, Stortoni, Kadri, Hoogerland, ten Dam, Plaza, Vinokourov, Leipheimer, Weening). Le groupe s'est désintégré dans la longue montée vers le Port de Balès, où Valverde est passé à l'attaque à 4 kilomètres du sommet, soit 36 kilomètres de l'arrivée. Dans le dernier col hors catégorie du Tour 2012, l'équipe de Nibali (Dominik Nerz) a maintenu l'écart à deux minutes et demie. Mais Valverde a réussi à mener à bon port son offensive. Les jeunes Français se sont assurés des places d'honneur. Thibaut Pinot s'est classé 4e, Pierre Rolland 5e. Wiggins a quant à lui quasiment assuré le maillot jaune. "Au sommet de Peyresourde, c'est la première fois depuis le départ que je me suis dit 'j'ai peut-être gagné le Tour'. J'ai parlé avec Froome ensuite et la concentration s'est envolée dans la montée finale", a expliqué le Britannique, qui a facile résisté à Nibali.

La revanche de Valverde


L'Espagnol de 32 ans est revenu cette saison dans le peloton après avoir purgé tardivement une suspension de deux ans. Il a été suspendu en mai 2010 par le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour son implication dans l'affaire Puerto, un vaste réseau de dopage sanguin démantelé en 2006 en Espagne. "Cette victoire efface tout le passé", a-t-il lâché, ému, sur la ligne d'arrivée. Vainqueur de la Vuelta 2009, Valverde a remporté de nombreuses courses par étapes (Dauphiné 2008 et 2009, Tour de Catalogne 2009, etc.) et des classiques (Liège-Bastogne-Liège 2006 et 2008, Flèche Wallonne 2006, Clasica San Sebastian 2008).

Dans le Tour de France qu'il n'avait plus disputé depuis 2008, Valverde a gagné pour la quatrième fois une étape. Il s'est classé 6e en 2007. Victime de la chute massive sur la route de Metz (6e étape), le vainqueur du jour a été distancé à plusieurs reprises dans la première moitié du Tour et a reporté son objectif du classement général à un succès d'étape de prestige, le deuxième pour un coureur espagnol depuis le départ après celui de Luis Leon Sanchez dimanche à Foix.

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine