Peter Sagan a trouvé sa route

Cyclisme / Tour de France

Peter Sagan a trouvé sa route
Photo Tim De Waele

Peter Sagan a trouvé sa route

Lundi 2 juillet 2012 - 9:55

Si tout le monde est aujourd'hui unanime sur le fait que Peter Sagan est un prodige, le Slovaque a pourtant bien failli ne jamais faire carrière sur la route, rattrapé in extremis alors qu'il était sur le point de renoncer.

Sa victoire sur la première étape du Tour de France 2012 fait de lui, à 22 ans et 5 mois, le plus jeune vainqueur d'étape depuis Lance Armstrong en 1993 (21 ans et 10 mois). Et les mêmes mots qui reviennent depuis deux ans résonnent pour la première fois dans le grand barnum du Tour de France : "un prodige", "un phénomène", "une assurance tous risques"... Son solide gabarit (1,84 m, 73 kg), son profil polyvalent de sprinteur-puncheur et son sens de la course lui promettent une belle carrière. Digne des plus grands champions, assurent déjà certains.

"Si ça peut être vrai, ce serait bien. Mais je ne suis qu'au début, on va voir la suite, où ça va me mener", tempère immédiatement le jeune homme. Cette carrière ne s'est dessinée que récemment, en 2009, alors qu'il n'est âgé que de 19 ans. Doué en VTT et en cyclo-cross, Sagan pratique alors le cyclisme sur route dans une modeste équipe de Slovaquie où ce sport est très confidentiel. Il rêve de se faire une place dans une grande équipe professionnelle mais n'y arrive pas. Il fait bien un essai dans la formation belge Quick Step mais ne reçoit aucune garantie.

"Il n'a peur de personne"


C'est le fabricant américain de cycles Cannondale, très présent dans le VTT, qui propose ce champion du monde juniors 2008 à l'équipe italienne Liquigas dont il est l'équipementier sur la route. Tout va alors très vite. Sur sa première course, le Tour Down Under, en janvier 2010, Sagan n'hésite pas à suivre des "gros calibres" comme Cadel Evans, Alejandro Valverde et Luis Leon Sanchez dans une échappée sur l'étape-reine. Puis vient la révélation sur Paris-Nice... qu'il dispute en remplacement de l'un de ses coéquipiers, blessé. Cinquième du contre-la-montre inaugural, il remporte deux étapes et le classement par points.

"Il n'a peur de personne, c'est sa qualité. Il l'a démontré lors de ses deux dernières années en gagnant des étape à Paris-Nice devant Contador, Evans, Armstrong", souligne son directeur sportif Stefano Zanatta. "Il est talentueux, il a beaucoup de force mais il a encore besoin de gagner en expérience, il est encore inconstant", estime l'Italien à propos de son coureur qui compte pourtant déjà près d'une quarantaine de victoires et de nombreuses places d'honneur dans les classiques !

L'équipe italienne couve sa pépite face à la surmédiatisation, le faisant presque passer pour un coureur normal. "C'est un garçon comme tous les autres. Il aime les motos, les voitures, les ordinateurs, la musique... Il n'est pas difficile à vivre", souligne Zanatta. Mais avec Sagan, il tient un phénomène et un favori pour le maillot vert du classement par points.

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine