Quatrième victoire pour Mark Cavendish (Dimension Data) qui n’a pas d’égal cette année parmi les autres sprinteurs du Tour de France. Le Britannique a devancé Alexander Kristoff (Katusha) et Peter Sagan (Tinkoff).

Mark Cavendish est sans contestation possible le sprinteur de cette édition 2016 du Tour de France. Après Marcel Kittel en 2014 et André Greipel en 2015, le coureur de la formation Dimension Data a su prendre la roue de Kittel au bon moment, coupant même la ligne de course du coureur allemand juste avant de passer la ligne d’arrivée. Probablement pas de quoi remettre en cause le classement final, mais il ne serait pas étonnant que l’équipe Etixx pose une réclamation pour la forme. Toujours est-il que le Britannique a remporté la 30e victoire de sa carrière sur le Tour et n’est plus qu’à 4 succès du record d’Eddy Merckx.

Il ne s’est pas passé grand chose avant l’arrivée, lors de cette 14e étape entre Montélimar et Villars-les-Dombes (208,5 km). Le Suisse Martin Elmiger (IAM), l’Américain Alex Hoews (Cannondale), l’Irlandais Sam Bennett (Bora) et le Français Jérémy Roy (FDJ) ont bien tenté d’animer cette journée en partant en échappée après 30 kilomètres, mais les deux derniers rescapés, Roy et Elmiger, se sont finalement fait rattraper à 5 kilomètres de l’arrivée par le peloton.

Pas de changement au classement général, avec Chris Froome qui conserve son maillot jaune après avoir passé une journée plutôt tranquille.