Vainqueur de l’épreuve en 2013, l’Irlandais Dan Martin a pris les commandes du Tour de Catalogne mercredi, dans la station de La Molina, après sa victoire dans la 3e étape devant l’Espagnol Alberto Contador et le Français Romain Bardet.

Danie Martin s’est imposé en puncheur dans les 500 derniers mètres. Contador, devancé de 2 secondes par l’Irlandais, a pris du temps à ses autres adversaires, bien qu’il se soit retrouvé esseulé dans la montée de La Molina. L’Australien Richie Porte, vainqueur sortant, a cédé 9 secondes, comme le Colombien Nairo Quintana et le Britannique Chris Froome, débordé dans le final, 12 secondes par rapport à Martin.

A la veille de l’étape reine, qui mènera de Baga à Port Ainé (172 km), avec une ascension finale de 18 kilomètres à 6,5% de pente, l’Irlandais a affiché sa confiance: Quand j’ai gagné en 2013, j’avais gagné aussi à Port Ainé. Je m’attends à être attaqué mais je me sens très bien.

Pour sa part, Nacer Bouhanni, qui portait le maillot de leader, a jeté l’éponge. Le Français, vainqueur des deux premières étapes, a prévu d’observer une pause avant de reprendre la compétition début mai aux Quatre Jours de Dunkerque, dans l’optique de sa montée en puissance vers le Tour de France.