Cyclisme - Tour de Californie

La passe de trois

La passe de trois

La dernière étape a été marquée par une attaque des rivaux de Levi Leipheimer dans l'ascension du mont Palomar (1500 m d'altitude), toutefois bien contrôlée par Astana. Dans la descente, Frank Schelck et Vincenzo Nibali sont parvenus à s'extraire du groupe d'une dizaine d'échappés pour se disputer la victoire. Moins d'une minute après le passage de Schelck et Nibali sur la ligne, l'Américain George Hincapie (Columbia) a réglé le sprint du peloton, devant Rory Sutherland (OUCH), emmené par Floyd Landis lui-même.

Au général, Levi Leipheimer a devancé son compatriote David Zabriskie (Garmin) de 36 secondes et l'Australien Michael Rogers (Columbia) de 45 secondes. Lance Armstrong, compatriote et coéquipier de Leipheimer chez Astana, a fini à la 7e place au général, à 1 minute et 46 secondes du vainqueur, pour sa deuxième course depuis l'annonce de son retour à la compétition après trois ans et demi de retraite. En janvier, le septuple vainqueur du Tour de France avait terminé le Tour Down under au 29e rang, à 49 secondes du vainqueur australien Allan Davis.

L'équipe Astana a fait coup double dimanche grâce à Leipheimer et l'Espagnol Alberto Contador, vainqueur du Tour de l'Algarve au Portugal.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Le PSG n'a pas d'autre choix que de gagner à Nice Ligue 1

Le PSG n'a pas d'autre choix que de gagner à Nice

Ce dimanche à 21 h suite et fin de la 35e journée de Ligue 1 avec le choc entre le PSG et l'OGC Nice. Les hommes d'Unai Emery se déplacent avec une seule idée en tête, la victoire. Une défaite où un nul serait synonyme d'échec dans la course au titre avec Monaco, qui a maintenu la pression en s'imposant face à Toulouse (3-1), et pourrait relancer Nice pour une potentielle deuxième place. Un match qui devrait tenir toutes ses promesses.