Cyclisme - Tour de Californie

La passe de trois

La passe de trois

La dernière étape a été marquée par une attaque des rivaux de Levi Leipheimer dans l'ascension du mont Palomar (1500 m d'altitude), toutefois bien contrôlée par Astana. Dans la descente, Frank Schelck et Vincenzo Nibali sont parvenus à s'extraire du groupe d'une dizaine d'échappés pour se disputer la victoire. Moins d'une minute après le passage de Schelck et Nibali sur la ligne, l'Américain George Hincapie (Columbia) a réglé le sprint du peloton, devant Rory Sutherland (OUCH), emmené par Floyd Landis lui-même.

Au général, Levi Leipheimer a devancé son compatriote David Zabriskie (Garmin) de 36 secondes et l'Australien Michael Rogers (Columbia) de 45 secondes. Lance Armstrong, compatriote et coéquipier de Leipheimer chez Astana, a fini à la 7e place au général, à 1 minute et 46 secondes du vainqueur, pour sa deuxième course depuis l'annonce de son retour à la compétition après trois ans et demi de retraite. En janvier, le septuple vainqueur du Tour de France avait terminé le Tour Down under au 29e rang, à 49 secondes du vainqueur australien Allan Davis.

L'équipe Astana a fait coup double dimanche grâce à Leipheimer et l'Espagnol Alberto Contador, vainqueur du Tour de l'Algarve au Portugal.





Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Moins d'aide au pilotage, des moteurs plus bruyants... la F1 fait sa petite révolution Formule 1

Moins d'aide au pilotage, des moteurs plus bruyants... la F1 fait sa petite révolution

Les aides au pilotage, électroniques ou humaines seront limitées dès le prochain Grand Prix de Belgique de Formule 1, et des changements seront apportés aux échappements des moteurs V6 turbo hybrides de F1 dès 2016 "pour augmenter leur niveau de bruit". Ces décisions ont été prises mercredi, lors d'une réunion près de Londres, par le Groupe stratégique de la F1, constitué de six écuries sur dix (Mercedes-AMG, Red Bull, Ferrari, McLaren, Williams et Force India), de représentants de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et de Formula One Management (FOM), la société du promoteur de la F1, Bernie Ecclestone.