Il est le nouvel homme fort du cyclisme mondial. L’Espagnol Mikel Landa (Sky) a remporté samedi le Tour de Burgos.

L’Espagnol Mikel Landa (Sky), qui a manqué le podium du Tour de France pour une seconde, s’est consolé en triomphant au Tour de Burgos, samedi à l’issue d’une 5e et dernière étape remportée par le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana), sur une des cimes des Lagunas de Neila. Le coureur basque a dominé ce Tour de Burgos, dans le nord de l’Espagne. Il s’est encore mêlé à la lutte pour la victoire dans cette ultime étape, longue de 136 kilomètres dans le décor des Lagunas de Neila, qui forment l’un des plus beaux paysages de la sierra de Burgos, parsemée de lacs d’origine glaciaire. Il en a pris la troisième place, derrière ses compatriotes Lopez et Enrix Mas. Sur le podium final, Mas, sur la deuxième marche, et David de la Cruz, 4e de la dernière étape, tous deux de l’équipe Quick Step, l’entourent.