Thibaut Pinot (FDJ) a remporté la 20e et avant-dernière étape du Tour d’Italie, samedi, sur le plateau d’Asiago, où le Colombien Nairo Quintana (Movistar) a préservé son maillot rose de leader.

La position de Nairo Quintana est toutefois très fragile par rapport au Néerlandais Tom Dumoulin qui a limité la perte de temps, 15 secondes seulement, avant le contre-la-montre final de 29,3 kilomètres entre Monza et Milan sur un parcours plat. Dumoulin est encore le favori du Giro, a d’ailleurs estimé Thibaut Pinot après son premier succès dans l’épreuve qu’il dispute pour la première fois.

Au classement général, Quintana compte 39 secondes d’avance sur l’Italien Vincenzo Nibali. Pinot, troisième à 43 secondes, précède Dumoulin, pointé à 53 secondes. Quant au Russe Ilnur Zakarin, il n’est distancé que de 1 min 15 sec.

Dans cette 20e étape, les favoris se sont expliqués dans l’ultime montée, Foza, dont le sommet était situé à 15 kilomètres de l’arrivée. Dumoulin a lâché prise, mais a basculé au sommet à moins de 30 secondes du duo Pozzovivo/Zakarin et à 17 secondes de ses adversaires directs pour la victoire finale. Auparavant, le forcing de l’équipe de Zakarin dans la très longue ascension du Monte Grappa avait seulement écrémé le groupe. Pour la victoire d’étape, le Français a réglé au sprint ses quatre compagnons (Zakarin, Nibali, Pozzovivo, Quintana). Jusqu’à 3-4 kilomètres de l’arrivée, j’ai pensé au classement général, puis je me suis concentré sur la victoire d’étape. Le plus important, c’est de ne pas avoir de regret… J’ai gagné la dernière étape en ligne. Je suis vraiment très content, a commenté le leader de la FDJ.