Phinney, 1er Américain en rose depuis 2008

Cyclisme / Tour d'Italie

Phinney, 1er Américain en rose depuis 2008
Photo TEAMSHOOT

Phinney, 1er Américain en rose depuis 2008

Samedi 5 mai 2012 - 21:01

L'Américain Taylor Phinney (BMC) remporte la première étape du Tour d'Italie, un contre-la-montre de 8,7 kilomètres dans les rues de la ville danoise de Herning. Il endosse le premier maillot rose de leader.

Le jeune Américain de 21 ans, longiligne mais puissant (1,93 m pour 82 kg), est le fils de deux médaillés olympiques, Connie Carpenter (championne olympique de la course sur route en 1984) et Davis Phinney (bronze du contre-la-montre par équipes en 1984). Il a devancé le Britannique Geraint Thomas de 9 secondes et le Danois Alex Rasmussen de 13 secondes. Champion du monde espoirs (moins de 23 ans) du contre-la-montre en 2010, deux fois titré aux Mondiaux sur piste en poursuite (2010 et 2011), Phinney est passé professionnel l'an passé dans l'équipe qui a pour leader l'Australien Cadel Evans, vainqueur du Tour de France 2011.

Pour ses débuts dans le Giro, Phinney a roulé à plus de 50 km/h et a endossé d'emblée le maillot rose. Il est le premier Américain à porter la tunique de leader depuis Christian Vande Velde, en 2008. "J'y pensais depuis des mois", a reconnu Phinney, qui a poussé le soin du détail à reconnaître le parcours en fin de journée, jeudi, pour être placé dans les conditions de luminosité qu'il allait rencontrer deux jours plus tard. "J'espère avoir ce maillot en Italie et le porter au contre-la-montre par équipes de Vérone", a rayonné l'Américain.

Le vainqueur sortant, l'Italien Michele Scarponi, a bouclé son parcours à 1 minute 06 secondes de Phinney. Il a lâché 27 secondes à son compatriote Ivan Basso et 30 secondes au Tchèque Roman Kreuziger, les candidats à la victoire finale les mieux placés. Le grimpeur espagnol Joaquim Rodriguez s'est situé près de Basso (à 4 secondes) alors que le Luxembourgeois Frank Schleck a cédé 20 secondes à l'Italien, vainqueur du Giro 2010.

Dimanche, la deuxième étape s'annonce compliquée pour les grimpeurs sur le parcours en boucle de 206 kilomètres autour de Herning, longtemps en bord de mer. Mark Cavendish, champion du monde en titre et favori du sprint attendu à l'arrivée, compte 47 secondes de retard sur Phinney. Soit une différence supérieure aux 20 secondes de bonification allouées au vainqueur de l'étape.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine