Cyclisme - Résultats

Quentin Lafargue en bronze

Quentin Lafargue en bronze

Le Français Quentin Lafargue s'est classé troisième derrière l'Allemand Joachim Eilers et le Néerlandais Théo Bos, ancien champion du monde de la spécialité (en 2005). Lafargue avait décroché la médaille de bronze en vitesse individuelle il y a un an aux Mondiaux de Saint-Quentin-en-Yvelines et il sait qu'il devra frapper un grand coup vendredi dans l'optique d'une participation aux jeux Olympiques pour laquelle cinq sprinteurs français (Baugé, Pervis, Sireau, D'Almeida et lui) se disputent les trois places disponibles.

L'absence du champion du monde sortant, François Pervis, qui avait préféré renoncer pour mieux se concentrer sur ses principaux objectifs, la vitesse et le keirin, a bien sûr favorisé Lafargue. Mais cette médaille est tout sauf uruspé et il aurait même pu mieux faire sans un problème technique qui a provoqué un faux-départ.

Avec Grégory Baugé, champion du monde en titre, et François Pervis, il sera l'une des trois chances de médaille française. Avec Rio dans le viseur. Car dans la perspective de la sélection olympique, qui sera annoncée le 4 avril, Lafargue sait qu'il serait intéressant de marquer les esprits. Tandis que Baugé et Pervis estiment ne pas être en condition optimale, Lafargue pourrait bien être la meilleure chance française vendredi. Il veut y croire.

Moins de bonheur pour Virginie Cueff au keirin. Qualifiée pour les demi-finales après avoir remporté avec autorité sa course de repêchage , la Bretonne pouvait ambitionner d'atteindre le stade ultime. Dans une série où elle était opposée à trois Australiennes (dont la championne du monde en titre Anna Meares), Cueff n'eut d'autre choix que de miser sur sa puissance en lançant le sprint de loin. Un pari qui a bien failli réussir, la pistarde de 27 ans, 4e, n'échouant que d'un boyau à se classer parmi les trois qualifiée. L'épreuve a finalement été remportée par l'Allemande Kristina Vogel, devant Meares.

Dans l'épreuve du scratch, Pascale Jeuland a elle subi la loi des favorites, la Britannique Laura Trott s'imposant devant la championne sortante, le Néerlandaise Kirsten Wild. La Française, surprise par une accélération à trois tours de la fin, s'est classée 15e.





Buzz sport

Le Stade Français en finale du Challenge européen Challenge européen

Le Stade Français en finale du Challenge européen

Le Stade Français a battu les Anglais de Bath dans les dernières secondes de la partie (28-25) et s'est ainsi qualifié pour la finale du Challenge européen, la troisième de son histoire, samedi au stade Jean-Bouin. En finale, les Parisiens rencontreront les Anglais de Gloucester, tombeurs samedi du leader du Top 14, La Rochelle, 16-14. A Edimbourg le 12 mai, les Stadistes tenteront ainsi de décrocher le premier titre européen de leur histoire.