Pinot, le benjamin prend son tour !

Cyclisme / Tour de France

Pinot, le benjamin prend son tour !
Classement de la 8e étape

1. Thibaut Pinot (FRA/FDJ)
2. Cadel Evans (AUS/BMC) à 0:26.
3. Tony Gallopin (FRA/RSH) 0:26.
4. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 0:26.
5. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 0:26.
6. Jürgen Van den Broeck (BEL/LTB) 0:26.
7. Chris Froome (GBR/SKY) 0:26.
8. Denis Menchov (RUS/KAT) 0:26.
9. Haimar Zubeldia (ESP/RSH) 0:26.
10. Frank Schleck (LUX/RSH) 0:30.

Pinot, le benjamin prend son tour !

Dimanche 8 juillet 2012 - 20:54

Le jeune Français Thibaut Pinot (FDJ), benjamin du peloton à 22 ans, et invité de dernière minute sur le Tour, a remporté dimanche la 8e étape à Porrentruy, en Suisse. Une grande première pour ce pur grimpeur qui participe à la Grande Boucle presque par accident, et pour la première fois de sa jeune carrière !

Voir le fil de la course

Il devait être aligné sur la Vuelta. Finalement, Marc Madiot a décidé de l'inscrire sur le Tour de France. Une riche idée que le manageur de la Française des Jeux ne regrettera pas. A 22 ans, Thibaut Pinot remporte la plus belle victoire de sa carrière. Une victoire pleine de panache acquise dans la dernière difficulté du jour d'une belle étape de moyenne montagne dans le Jura suisse, entre Belfort et Porrentruy (157,5 km).

Les attaques se sont multipliées dès le début de course. Le profil particulièrement accidenté était favorable à une échappée au long cours, et nombreux dans le peloton avaient coché cette étape dans leur agenda. Après plusieurs tentatives, un groupe de 20 hommes se détache. Le leader Bradley Wiggins donne un "bon de sortie" lorsqu'il se permet une petite "pause pipi" à l'arrière du peloton ! L'échappée se développe et compte jusqu'à 3'30 d'avance. Assez pour que l'un des hommes qui la compose ne s'impose.

Le Français Jérémy Roy (FDJ) allume la première mèche et fait exploser ce groupe d'attaquants. Il sera pris en chasse par le Suédois Fredrik Kessiakoff (Astana), qui s'emparera de la tête de course. C'est alors que Thibaut Pinot (FDJ) et Tony Gallopin (RadioShack) accélèrent. Ce dernier, le plus dangereux au général pour Wiggins, finira par craquer mais Pinot poursuit son effort. Le jeune Français dépose Kessiakoff dans l'ultime ascension du jour puis file vers la victoire dans la dernière descente.

Les hommes forts, Cadel Evans, Tony Gallopin et Bradley Wiggins notamment, arriveront à 35 secondes seulement de Pinot qui aura dû lutter jusqu'au bout pour conserver son avance.

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine