Cyclisme - Paris-Roubaix

Vansummeren surprend Cancellara

Vansummeren surprend Cancellara

Un Belge qui s'impose sur les pavés du Paris-Roubaix n'est pas une surprise. Mais que le très grand (par la taille) Johan Vansummeren (Garmin) s'impose, ça c'est une vraie surprise ! Celui qui n'est que coéquipier de Hushovd s'est imposé en en solitaire, dimanche, dans la "reine des classiques", à l'issue d'une course de 258 km dans laquelle la tactique a pris le pas sur la performance individuelle. Vansummeren a devancé à l'arrivée le Suisse Fabian Cancellara, qui était le grand favori de cete 109e édition. Le Néerlandais Maarten Tjallingii complète le podium.

Cancellara a confirmé en fin de course qu'il était bien l'homme le plus fort du peloton aujourd'hui, en résistant seul à un groupe de poursuivant. Assez pour arracher la deuxième place. Pas assez pour décrocher la victoire.

Le Suisse n'a se défaire du marquage de Hushovd, le champion du monde norvégien, protégé par Vansummeren lancé en éclaireur en tête de course. Ce dernier était sorti du groupe d'échappé d'abord à 23 km de l'arrivée en compahnie de Lars Bak, une seconde fois sur le célèbre Carrefour de l'Arbre et ses non moins célèbres pavés, à 16 km de l'arrivée.

A 30 ans, ce géant du peloton (1,97 m) signe la plus belle victoire de sa carrière. Hormis le Tour de Pologne 2007, le Belge n'avait jamais rien gagné au cours de sa carrière professionnelle !

Il a devancé tous les favoris, dont son compatriote Tom Boonen, qui a été retardé par un accident mécanique lors de la traversé de la toujours périlleuse trouée d'Arenberg, puis par une chute à 70 km de l'arrivée. Même sort pour Sylvain Chavanel, également victime d'une chute.

Cette victoire de Vansummeren est la 54e d'un Belge dans la plus prestigieuse des classiques françaises.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport