Martin pour le doublé

Cyclisme / News

Martin pour le doublé
Photo TEAMSHOOT

Martin pour le doublé

Mardi 18 septembre 2012 - 15:15

Tenant du titre, l'Allemand Tony Martin se présente en favori du contre-la-montre des Championnats du monde à Valkenburg. En l'absence du Suisse Fabian Cancellara, il sera le grand favori de l'exercice.

Aux Pays-Bas, sur le parcours de 45,7 kilomètres reliant Heerlen à Valkenburg, Tony Martin change d'adversaires en raison de la cascade de forfaits qui prive le rendez-vous mondial de plusieurs grands spécialistes. Le Suisse Fabian Cancellara, quatre fois vainqueur, a subi fin août une intervention chirurgicale pour lui retirer une broche (clavicule) et le Britannique Bradley Wiggins a renoncé au chrono à la fin d'une saison qui l'a vu remporter le Tour de France puis le contre-la-montre des Jeux olympiques de Londres. Dernier forfait en date, le Britannique Chris Froome (3e aux JO) a préféré s'octroyer quelques jours de récupération supplémentaire avant la course en ligne, après une Vuelta qui a consacré Alberto Contador, vainqueur final et deuxième du contre-la-montre derrière le Suédois Fredrik Kessiakoff.

L'Espagnol, qui n'a jamais été médaillé aux Mondiaux, a surtout cherché à se reposer dans la période de dix jours séparant l'arrivée de la Vuelta des Mondiaux de Valkenburg. "J'ai été étonné par le parcours, je m'attendais à quelque chose de plus difficile", a déclaré le Madrilène. "C'est sinueux, avec pas mal de changements de rythme. Mais, des côtes, il n'y a que le Cauberg qui est vraiment difficile".

L'ascension (près d'un kilomètre approchant les 6 %) dans le final doit logiquement l'avantager par rapport aux purs rouleurs. Mais Contador désigne Martin, habitué du podium aux Mondiaux (3e en 2009 et 2010, 1er en 2011), comme l'incontestable favori : "Je le mets au-dessus du lot".

Cette saison, le champion d'Allemagne (27 ans) n'a pu lutter dans les chronos du Tour de France qu'il a abandonné à mi-parcours (fracture scaphoïde). Mais son résultat des JO de Londres, sa deuxième place à 42 secondes de Wiggins sur 44 kilomètres, a conforté son statut tout comme son titre de champion du monde par équipes obtenu dimanche avec plusieurs coureurs qui seront ses adversaires mercredi (le Français Sylvain Chavanel, le Slovaque Peter Velits, le Belge Kristof Vandewalle).

Kessiakoff, à l'aise sur les parcours de contre-la-montre exigeants (Tour de Suisse, Tour d'Espagne), présente le profil du trouble-fête dans une hiérarchie qui met en valeur les coureurs anglophones. Entre autres les deux jeunes représentants américains, Taylor Phinney (22 ans, 4e l'an passé) et Tejay Van Garderen (24 ans), cinquième du dernier Tour de France.

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine