Le trio mené par Baugé est prêt

Cyclisme / JO 2012

Le trio mené par Baugé est prêt
Photo PIERRE ANDRIEU

Le trio mené par Baugé est prêt

Mercredi 1 août 2012 - 15:36

Le trio-maître de la vitesse par équipes, Grégory Baugé, Kévin Sireau et Michael d'Almeida, veut lancer triomphalement, jeudi, les compétitions sur piste à Londres, au pays du grand rival britannique qui avait archi-dominé les JO de Pékin.

"Nous sommes venus pour l'or", disent d'une même voix les trois Français, conscients toutefois du faible écart entre les quatre grandes écoles du sprint (Grande-Bretagne, France, Australie, Allemagne). Aux Mondiaux de Melbourne en avril dernier, les Français ont laissé échapper l'or... pour un millième de seconde face aux Australiens. A Londres, le cyclisme français entend mettre fin à une longue et anormale disette, au regard de la qualité de ses sprinteurs. Les derniers titres olympiques datent de 2000 et Florian Rousseau, symbole de l'âge d'or, a eu depuis le temps de faire ses preuves comme entraîneur pour amener Baugé au sommet. "Nous visons quatre médailles dont deux d'or", souligne la DTN Isabelle Gautheron en citant la vitesse individuelle et par équipes (messieurs) et le keirin (messieurs et dames), parmi les dix épreuves au programme à parité égale messieurs-dames.

Baugé est "prêt"

Baugé, invaincu en championnat du monde depuis 2009, possède l'avantage d'avoir battu Kenny ces deux dernières années en finale du Mondial, même si le titre 2011 lui a été retiré sur tapis vert. Avant d'entrer en scène, le coureur-star de la piste française se dit "prêt". "J'arrive à un objectif de carrière, on s'est préparé pour ça depuis quatre ans avec Florian", résume-t-il. "Tout va bien", confirme Florian Rousseau. "La préparation s'est bien passée, il fallait faire très attention à gérer la charge d'entraînement par rapport à sa blessure (de l'année passée)".

Pour les filles de vitesse par équipes, Sandie Clair et Virginie Cueff, la marche risque d'être un peu haute pour accéder au podium. A moins d'une défaillance des favorites. Quant à Bryan Coquard, 20 ans, ses qualités de base, qui le promettent à une belle carrière sur la piste, et son enthousiasme sont de bon augure pour l'omnium, une nouveauté aux JO.

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine