Cyclisme - Dauphiné Libéré

Valverde, leader au Ventoux

Valverde, leader au Ventoux

Sylwester Szmyd et Alejandro Valverde sont arrivés détachés sur la ligne, installée à l'altitude de 1909 mètres et balayée par le vent.

L'Australien Cadel Evans, qui portait le maillot de leader, a pris la 6e place de l'étape, à 2 min 10 sec des deux premiers, quelques secondes avant son grand rival, l'Espagnol Alberto Contador.

Valverde a attaqué à 10 kilomètres du sommet et a rejoint puis dépassé les coureurs qui s'étaient échappés auparavant. Il a gardé avec lui Szmyd, un coéquipier de l'Italien Ivan Basso, jusqu'à l'arrivée.

Vainqueur sortant du Dauphiné, Valverde compte désormais 16 secondes d'avance sur Evans au classement général provisoire et plus d'une minute sur Contador.

Szmyd, deuxième de l'étape du Dauphiné qui arrivait au Ventoux voici deux ans, a enlevé sa première grande victoire à l'âge de 31 ans.

Valverde fait l'objet d'une suspension sur le territoire italien de la part du Coni (comité olympique italien) qui l'accuse d'être impliqué dans l'affaire de dopage Puerto. L'Union cycliste internationale (UCI) étudie actuellement une éventuelle extension de cette sanction dans les autres pays.

Vendredi, la 6e étape relie Gap à Briançon en passant par l'Izoard.



"Je dois remercier Szmyd"
Alejandro Valverde : "J'avais eu de très bonnes sensations dans le contre-la-montre qui était un parcours plat pour les spécialistes. Aujourd'hui aussi, je me sentais très bien, tellement bien que j'ai choisi d'attaquer. Je dois remercier Szmyd qui a roulé dans le final, contre le vent. Sans lui, je n'aurais pas pu creuser cet écart."

Cadel Evans, 2e du général: "C'était une course très bizarre. On dirait qu'il n'y a pas beaucoup de coureurs qui veulent gagner le Dauphiné. Avoir la responsabilité du maillot jaune, affronter le vent dans le final, c'est dur dans le Ventoux. J'attendais plus de Contador."




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Ligue 1

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG

Tenu en échec par Montpellier au Parc des Princes samedi (0-0), le PSG a terminé l'année sur une note négative. Et laissé l'OM s'emparer du titre de champion d'automne à la faveur de son succès contre Lille (2-1), le lendemain. Si la situation comptable du PSG est loin d'être désespérée, le bilan de passage des champions en titre après 19 journées est clairement décevant. Voici quatre statistiques qui attestent du mauvais début de saison parisien.