BMC, la meilleure équipe du monde ?

Cyclisme / News

BMC, la meilleure équipe du monde ?
Photo DR

BMC, la meilleure équipe du monde ?

Mercredi 8 février 2012 - 11:33

Le manageur belge John Lelangue, qui aurait pu se contenter de renforcer la formation BMC dans l'optique de reconduire le succès de Cadel Evans dans le Tour de France, a recruté cet hiver Philippe Gilbert et Thor Hushovd avec un objectif: faire de son équipe la meilleure du monde.

La victoire d'Evans dans la Grande Boucle 2011 a "ouvert l'appétit" de Lelangue-le-boulimique. Elle a aussi permis au Belge de tourner la page du douloureux épisode Floyd Landis, quand l'Américain, contrôlé positif à la testostérone, avait perdu sa victoire dans le Tour 2006 sous le maillot de Phonak, l'équipe alors dirigée par Lelangue qui n'a jamais été mise en cause par Landis. "Après sa victoire en juillet dernier, Cadel m'a dit: +Celle-là, on ne te l'enlèvera pas+", explique Lelangue.

Fort du succès d'Evans, le fils (41 ans) de Robert "Bob" Lelangue, ancien directeur sportif d'Eddy Merckx, s'est donc mis en tête d'encore renforcer BMC pour en faire une équipe capable de briller sur tous les terrains de janvier à octobre.

Les propriétaires de la formation américaine, le Suisse Andy Rihs en tête, ont largement délié les cordons de la bourse pour attirer le numéro un mondial, le Belge Philippe Gilbert, et l'ancien champion du monde norvégien, Thor Hushovd.

Le pari de la complémentarité


Deux éléments de premier plan venus s'ajouter aux Ballan, Burghardt, Hincapie, Phinney et autre Van Avermaet. De quoi provoquer des soucis d'ego et un encombrement d'ambitions ? "Non. J'ai fait le pari de la complémentarité entre tous ces éléments. Par exemple, Philippe sera le +domestique+ de Cadel pendant le Tour. A l'inverse, notre Australien sera au service de Gilbert durant les classiques ardennaises", assure Lelangue.

"BMC possède plusieurs cartouches. Nous espérons le démontrer dès Milan-SanRemo avec Greg Van Avermaet en attaquant, Gilbert en puncheur dans le Poggio et avec Hushovd en cas d'arrivée au sprint", pronostique encore celui qui fut jadis durant dix ans responsable du service presse d'ASO (l'organisateur du Tour).

Reste que la réussite de sa formation dépendra de son habileté à faire cohabiter de tels gagneurs. Greg Van Avermaet, par exemple, avait dans un premier temps très mal pris l'arrivée de Gilbert chez BMC. Vainqueur de Paris-Tours, le Belge pensait avoir gagné à cette occasion ses galons de leader dans les classiques. Un statut qu'il devra largement partager dans les mois à venir... "Avec Philippe, nous nous sommes parlé et je suis tout à fait rassuré sur le fait de pouvoir jouer ma propre carte de temps à autre. Il n'y a aucun problème entre nous et je sais que l'équipe a une grande confiance en moi", racontait récemment Van Avermaet. "Je n'ai que 26 ans. Aux côtés de Philippe (29), Thor (34) et Evans (34), je ne peux que progresser en profitant de leurs conseils", poursuivait le Flamand.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine