Biathlon - Championnats du monde

Des produits médicaux saisis à l'hôtel du Kazakhstan

Des produits médicaux saisis à l'hôtel du Kazakhstan

C'est une histoire qui commence à une station essence du Tyrol oriental. Un particulier a observé le déchargement d'un gros carton par plusieurs occupants d'un minibus en janvier dernier. Après avoir vu cette scène, il a signalé ces actions à la police. Dans ces cartons, les fonctionnaires disent avoir trouvé une quantité importante de matériel médical de seconde main, comme des seringues... Et dans une boîte des accréditations pour les événements de la Fédération internationale (IBU). Après des expertises, l'Agence antidopage autrichienne, a conclu que les produits appartenaient à l'équipe kazakhe.

Des perquisitions mercredi soir à l'hôtel du Kazakhstan


Avant le début des Championnats du monde de biathlon qui débutent aujourd'hui, la police autrichienne a saisi des produits médicaux à l'hôtel de l'équipe du Kazakhstan mercredi soir. Les perquisitions menées par 30 fonctionnaires ont permis de saisir de nombreux produits médicaux, des médicaments et des téléphones mobiles. Après cette découverte, la Fédération internationale a obligé les biathlètes kazakhs à se soumettre à des contrôles antidopages urinaires et sanguins. Mais surprise au départ du relais mixte ce jeudi, les kazakhs étaient en lice pour cette première épreuve des Championnats du monde. La police examine si des infractions à la loi antidopage autrichienne ont été commises et enquête sur le délit de "fraude sportive".
Avec la pression des biathlètes, l'IBU a décidé mercredi dans l'après-midi de créer un groupe pour durcir les sanctions en cas de dopage.

NICOLAS PELLETIER





à lire aussi

Buzz sport