Décidément, les équipes qui reçoivent ne sont pas à la fête lors du premier rendez-vous des demi-finales de Pro A. Comme Dijon sur le parquet de Limoges, Nancy s’impose à l’extérieur dans la salle de Strasbourg (89-87).

Les Lorrains ont arraché la victoire dans la dernière minute de jeu grâce à un tir primé de Marcus Banks (19 points), par ailleurs auteur de 16 points et 7 passes. La performance de Jérémy Leloup (26 points, record personnel, 5 rebonds et 5 passes) n’aura pas suffi pour la SIG.

Avant cette dernière minute de jeu, les vice-champions de France avaient, malgré l’absence de leur pivot Romain Duport, blessé, réalisé une belle partie sans trop souffrir dans le secteur intérieur où Nancy excelle avec le champion d’Europe Florent Piétrus et l’Américain Randal Falker, meilleur joueur étranger de l’élite. Ils ont su se montrer créatifs pour tirer leur épingle du jeu et reprendre les commandes à la pause (45-41) après une entame difficile où ils ont été menés de 10 points (12-22). Leur tort a été de ne pas avoir été capables de creuser l’écart. Mais Nancy ne leur en a jamais donné les moyens, répondant du tac au tac à chaque tentative alsacienne, à l’image de Paul Harris qui inscrivait trois tirs primés d’affilée dans le début du troisième quart-temps pour revenir à égalité (52-52). Les Strasbourgeois devront réagir jeudi lors de leur deuxième match à domicile avant de se rendre à deux reprises en Lorraine, dans ces demi-finales disputées cette année au meilleur des cinq rencontres.