Le CSP Limoges n’est plus qu’à une victoire du titre de champion, après son deuxième succès consécutif sur le parquet de Strasbourg, lundi soir. Le hommes de Jean-Marc Dupraz auront un dernier effort à faire jeudi soir à Beaublanc.

Limoges n’est plus qu’à une victoire d’un titre de champions de France. Lundi soir, les hommes de Jean-Marc Dupraz se sont de nouveau imposés à Strasbourg (68-74), deux jours après avoir déjà défaits les Alsaciens sur leur parquet (74-68). Une victoire à Beaublanc jeudi soir sacrerait donc le CSP, une fois de plus auteur d’un match plein contres des Strasbourgeois qui sont loin d’avoir démérités.

Les Limougeauds ont notamment pu compter sur un très grand Alex Acker, auteur de 15 points et 4 rebonds, et un Reynolds en bonne forme (15 points) pour faire la différence dans les moments importants. Car Strasbourg, emmené par un Andersen à son meilleur niveau (17 points), n’ a pas rendu la tâche facile aux visiteurs. Mais le SIG n’a pas fait preuve d’assez de réalisme sur ses tentatives pour s’imposer dans cette rencontre hachée par plusieurs fautes techniques, assez étonnantes à ce niveau.

Ce dont il est certain, c’est que le CSP aura derrière lui un public chauffé un blanc, pour l’aider à conclure le plus rapidement possible cette finale. Seize ans après son dernier titre, ce club mythique du championnat de France à l’occasion de revenir sur le devant de la scène. Et ce serait étonnant qu’il se loupe dans la dernière ligne droite.