Limoges, emmené par un très bon Adrien Moerman, a remporté la première manche de la finale de Pro A sur le parquet de Strasbourg (77-65), samedi. Prochaine manche, lundi à 20h50, toujours en Alsace.

Premier à l’issue de la saison régulière, Strasbourg est handicapé depuis les play-offs pas plusieurs blessures majeures. Si la densité de l’effectif a permis de passer le cap en demi-finale face à Nancy, à l’issue d’un match 5 décisif, le club alsacien est cette fois à la peine en finale face à Limoges qui, pour sa part, s’appuie sur un effectif au complet.

Les Limougeauds ont remporté samedi le premier match de la finale (77-65) en contrôlant globalement assez tranquillement la situation. Adrien Moerman (16 points, 9 rebonds) a été désigné MVP de cette rencontre. Nobel Boungou-Colo (15 pts) et Taurean Green (14 pts) se sont également illustrés.

Les réactions (source LNB)

Antoine Diot (Strasbourg)
Il n’y a jamais le droit à l’erreur. On a grillé un joker mais c’est une série on le sait, on a connu ça avec Nancy donc à nous de répéter l’histoire. Ca ne va pas être facile, bien au contraire, ils vont vouloir absolument gagner ce deuxième match, à nous de faire le nécessaire. Ma cheville va bien, c’est des finales donc de toute façon peu importe ce qui se passe sur le terrain il faut répondre présent. Ca ne va pas être une réponse individuelle ça va être une réponse collective.

Adrien Moerman (Limoges)
Le MVP aujourd’hui c’est toute l’équipe. On a joué ensemble même quand ils sont revenus on a su rester ensemble et c’est le bon côté du Limoges CSP. Maintenant il reste encore un match lundi chez eux il va falloir revenir avec de l’énergie, comme face à eux aujourd’hui. On est vraiment content, on a tout donné malgré un retour de leur part, ils sont revenus à moins cinq mais on a su garder la tête froide et je pense que c’est ce qui fait la différence. Mais la série est encore longue, on revient ici lundi avant de jouer chez nous à Limoges. Strasbourg est une bonne équipe, on sait qu’ils peuvent venir gagner chez nous maintenant à nous de revenir lundi avec la même détermination.

Nobel Boungou-Colo (Limoges)
C’était très important pour nous d’essayer d’arracher un match et là on l’a fait. Ca n’a pas été facile mais on a tenu le coup et on espère maintenant faire la même au deuxième match. Les tensions qu’il y a eu à Limoges avant cela, ce sont des tensions de gagnant, de personnes qui veulent gagner, qui ont le même but parce qu’on veut gagner ce trophée. On doit se battre tous ensemble pour essayer de chercher ce trophée. On en a parlé avant, tout le monde est sur la même longueur d’onde, on est prêt. Prendre le premier match c’est bien mais il faut qu’on continue.

Plus d'articles