Antoine Diot et Randal Falker ont été désignés meilleurs joueurs de Pro A.

Antoine Diot, 25 ans, succède au palmarès à Edwin Jackson, l’arrière de Lyon-Villeurbanne avec qui il était en concurrence, pour le titre de meilleur joueur français de Pro A. Champion d’Europe avec les Bleus, le basketteur alsacien a effectué une excellence deuxième partie de saison avec son club qu’il a porté en tête de l’élite à l’issue de la phase régulière. Jackson s’est consolé avec la récompense de meilleur marqueur de la Pro A (18,2 points de moyenne), chose qui n’était plus arrivé pour un Français depuis Jacques Cachemire en 1975.

Randal Falker, par ailleurs meilleur contreur de Pro A, était quant à lui en lice avec deux compatriotes, les meneurs AJ Slaughter (Chalon-sur-Saône) et DaShaun Wood (Le Mans). Il succède au palmarès à Dwight Buycks, ancien meneur de Gravelines-Dunkerque évoluant aujourd’hui en D-League.

Le jeune pivot suisse de Chalon-sur-Saône, Clint Capela, à qui la NBA fait les yeux doux, a lui aussi été mis à l’honneur empochant deux trophées : ceux du meilleur jeune et de la meilleure progression.

Jean-Louis Borg (Dijon) a obtenu le trophée de meilleur entraîneur et Anthony Dobbins (Dijon), celui de meilleur défenseur.
Palmarès complet

Pro A

– Meilleur joueur français: Antoine Diot (Strasbourg)
– Meilleur joueur étranger: Randal Falker (Nancy)
– Meilleur entraîneur: Jean-Louis Borg (Dijon)
– Meilleur défenseur: Anthony Dobbins (Dijon)
– Meilleur contreur: Randal Falker (Nancy)
– Meilleur marqueur: Edwin Jackson (Lyon-Villeurbanne)
– Meilleur jeune: Clint Capela (Chalon-sur-Saône)
– Meilleure progression: Clint Capela (Chalon-sur-Saône)

Pro B

– Meilleur entraîneur: Germain Castano (Boulogne-sur-Mer)
– MVP étranger: Zachery Peacock (Boulogne-sur-Mer)
– MVP français: Michel Morandais (Châlon-Reims)
– Meilleure progression: Olivier Romain (Saint-Quentin)

Championnat espoirs

– Meilleur joueur: Axel Bouteille (Chalon-sur-Saône)
– Meilleur entraîneur de centre de formation: Julien Mahé (Gravelines-Dunkerque)