Basket - Championnat d'Europe de basket-ball féminin 2017

Les Bleues doivent le jouer à fond

Les Bleues doivent le jouer à fond

Les joueuses de l'Equipe de France de basket peuvent prendre une belle option pour retrouver les quarts de finale ce soir à Prague. Une victoire face à la Grèce et elles entameraient de la meilleure des manières la suite de la compétition. Grâce à leur succès sur la Slovénie 70-68 et une victoire probante contre la Serbie 73-57, les Bleues sont assurées de continuer leur parcours, mais seule la première place du groupe C permet d'éviter un barrage potentiellement piège et souvent très dangereux.

Sur le papier cette rencontre paraît largement à la portée des bleues, même si les joueuses de la Grèce ont surpris les Serbes lors de la première journée. Moins réputée que les garçons, cette équipe à tout de même de beaux atouts à faire valoir même si elle n'est jamais montée sur le podium d'un grand championnat.

Crispées lors du premier match, les joueuses de Valérie Garnier ont haussé le ton pour prendre leur revanche sur la Serbie. Une équipe qui qui les avait privées de l'or à l'Euro-2015 et du bronze aux JO-2016. Côté joueuses, les tricolores sont en forme et notamment la capitaine emblématique Céline Dumerc. Avec ses 17 points dont 15 dans le quatrième et dernier quart-temps, l'ancienne meneuse de Bourges a montré qu'elle avait encore de belles choses à faire valoir et qu'elle était capable de finir sa magnifique carrière sur un feu d'artifice. Une victoire à Prague permettrait aux Bleues de disputer un quart de finale abordable soit face à l'Italie ou bien l'Ukraine jeudi. C'est donc l'avenir des françaises à l'Euro qui se joue à 20h30.


Buzz sport

Le Portugal et le Mexique en demi-finales C. Confédérations

Le Portugal et le Mexique en demi-finales

Le groupe A de la Coupe des Confédérations a rendu son verdict. Le Portugal et le Mexique ont décroché leur billet pour les demi-finales. Grâce à des buts de Cristiano Ronaldo (33e sur penalty), Bernardo Silva (37e), André Silva (80e) et Nani (91e), le champion d'Europe 2016 a écrasé la Nouvelle-Zélande (4-0), qui repart bredouille avec trois défaites en trois rencontres. Les joueurs de Fernando Santos poursuivent leur route, comme les Mexicains venus à bout de la Russie (2-1). Le pays organisateur est donc éliminé. Dimanche, le Chili affrontera l'Australie et l'Allemagne défiera le Cameroun pour l'épilogue du groupe B.