Basket - Equipe de France

Les Bleus en héros sur les Champs

Les Bleus en héros sur les Champs

"C'est dur de réaliser. On est fier de représenter la France et on est fier d'être Français", s'est réjoui le plus adulé des Tricolores, Tony Parker, fatigué mais heureux. Le joueur des San Antonio Spurs a été l'un des derniers à quitter le bus qui s'est arrêté devant la boutique de l'équipementier (Nike) de l'équipe de France. A sa descente, il a surpris les quelque 400 personnes venus saluer les vice-champions d'Europe et la centaine de journalistes, en filmant tout ce petit monde avec son téléphone portable, le sourire au lèvres. Effet garanti. Parker a été ovationné sous les cris admiratifs.

Le premier a être sorti du bus a été l'entraîneur, Vincent Collet. Il portait un tee-shirt, comme tous les joueurs de l'équipe de France, sur lequel était inscrit : "We shall never surrender - 2012" ("jamais nous ne capitulerons (en) 2012"). Cette phrase a été empruntée à Winston Churchill qui l'avait prononcée en 1940 après le Blitzkrieg, le bombardement de Londres par les Allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale.

"Chaud au coeur"



Et comme on est très joueur en équipe de France, tous les joueurs sont allés poser à côté de la statue de Churchill, située devant le Petit Palais, notamment en compagnie de la ministre des Sports Chantal Jouanno.

Joakim Noah a lui aussi reçu les honneurs. Le très grand garçon (2,11 m) de Yannick Noah s'est offert un petit bain de foule à sa descente du bus. Il a tapé de son poing toutes les mains tendues vers lui, qui luttaient contre la pression du sévère cordon de sécurité. "C'est la première fois qu'on a un accueil si important. Ca fait chaud au coeur. Quand on était en Lituanie, on ne pouvait pas réaliser qu'il y avait un tel impact", a souligné le capitaine des Bleus, Boris Diaw.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport