La France pas encore prête

Basket / Equipe de France

La France pas encore prête
Photo TEAMSHOOT

La France pas encore prête

Mercredi 11 juillet 2012 - 9:22

Face à l'Espagne, championne d'Europe en titre, l'équipe de France a pu mesurer le chemin qui lui restait à parcourir pour être prête pour les Jeux olympiques de Londres. Les Bleus repartent de Madrid après une sévère défaite 81 à 65.

Sans Tony Parker et Nicolas BAtum, ce n'est pas tout à fait la même équipe. La France ne commencera à s'améliorer que quand ses deux meilleurs joueurs seront de retour. Et en forme. Batum, toujours sans assurance en attendant de signer un nouveau contrat en NBA, n'a pas foulé le parquet. Parker, fatigué après son voyage aux Etats-Unis en fin de semaine passée pour se faire examiner son oeil blessé, s'est contenté de six minutes, comme samedi face à la Grande-Bretagne.

Cette défaite, la première depuis le début de la préparation après quatre succès contre des équipes mineures - l'Italie rajeunie (deux fois), la Côte d'Ivoire et la Grande-Bretagne -, a de quoi interpeller. Car les Espagnols ont abordé cette revanche de la finale du dernier Euro avec seulement un match de préparation dans les jambes, et sans Juan Carlos Navarro, incertain pour les Jeux. Ce match a surtout mis en évidence les failles dans le jeu intérieur tricolore. Ronny Turiaf (5 points à 2 sur 7 aux tirs) et Kévin Seraphin (6 points à 2 sur 11) ont souffert en attaque face aux frères Gasol et à Ibaka.

Incapables de contrôler le meneur Sergio Llull (13 points à la mi-temps), archi-dominés sous les panneaux et maladroits, les Bleus ont laissé l'écart enfler jusqu'à 14 points. Un bel effort collectif en défense, associé à la réussite à trois points de Florent Pietrus, Yannick Bokolo et Charles Kahudi, leur a cependant permis de limiter les dégâts à la pause (38-29), après qu'ils eurent même un instant ramené l'écart à 4 points (18e). Mais les Espagnols se sont ensuite déchaînés à trois points avec Fernandez, Calderon et Pau Gasol. En 7 minutes, la France a concédé un 20-8, pour subir l'écart le plus lourd jusque-là (58-37, 27e).

Les Bleus ne s'en sont pas remis, sans d'ailleurs que les Espagnols aient à beaucoup forcer l'allure. Ils ont maintenant cinq jours, avec deux matches contre la Belgique jeudi à Gravelines et le Belarus vendredi à Liévin, pour progresser, avant de retrouver l'Espagne dimanche au Palais omnisports de Paris-Bercy.

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine : Cristiano Ronaldo, Messi, James Rodriguez, Van Persie, Ibrahimovic

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine