Basket - JO 2012

Pierre Vincent dans la lumière

Pierre Vincent dans la lumière

Pour énerver Pierre Vincent, il n'y a rien de plus facile. Parlez-lui de sa saison "difficile" avec les garçons de l'Asvel, qui ont terminé à une calamiteuse onzième place en Pro A. "Cela n'a pas été si catastrophique qu'on a bien pu le dire", répond le sélectionneur. "On sait bien que ce n'était pas facile pour lui. Nous on lui offre une vraie bouffée d'oxygène", éclaire Emilie Gomis.

A le voir se faire prendre dans les bras et cajoler par Gomis et Jennifer Digbeu jeudi après la victoire sur la Russie, on mesure la cote dont bénéfice ce lecteur de Socrate et de Marc Aurèle. "Cet homme-là, c'est un magicien, la force tranquille ! Il n'a pas besoin de gueuler, on écoute, on applique, il est trop fort", dit Digbeu.

Des douze joueuses en équipe de France, elles sont six (Dumerc, Digbeu, Miyem, Ndongue, Lepron, Godin) à avoir joué sous ses ordres à Bourges. Avant de prendre en main la sélection féminine, il y a quatre ans, Pierre Vincent a commencé par mener l'équipe de France juniors de Tony Parker au titre européen en 2000. Il a ensuite tout gagner avec les filles de Bourges.

"Il nous dit toujours ce qui va se passer, il fait des merveilles, c'est un magicien. Il est tout humble mais il fait partie des meilleurs", indique Florence Lepron. "Il est stressé mais il ne le montre pas, abonde Gomis. Il ne nous met pas de pression, ce n'est pas quelqu'un qui gueule et ça aide énormément." Contre les Etats-Unis, les Françaises auront besoin de sa science du jeu pour contrer la meilleur équipe du monde.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport