Basket - Euroligue

Pas d'exploit pour Limoges face à l'Efes Istanbul

Pas d'exploit pour Limoges face à l'Efes Istanbul

Après Strasbourg, surclassé jeudi à Belgrade par l'Etoile rouge (59-81), Limoges a fait bien meilleure figure dans cette prestigieuse compétition européenne, où depuis 2007 aucune équipe française n'a franchi le premier tour. Comme la Sig, Limoges n'a pas été gâté par le tirage dans un groupe B où figurent aussi l'Olympiakos, finaliste sortant, Vitoria et Milan, deux habitués du Top 16, ainsi que le Cedevita Zagreb, son prochain adversaire dans six jours. Ce match contre un concurrent direct pour la qualification pour la deuxième phase s'annonce déjà crucial. Limoges devra éviter toute déconvenue, comme l'an passé au premier tour, où Zagreb s'était promené sur son parquet (102-83).

Cela s'annonce en tout cas plus abordable que face à l'Efes Istanbul, un sérieux prétendant au Final Four. Le club stambouliote, où évolue l'excellent meneur français Thomas Heurtel (10 pts, 15 passes décisives), a fait honneur à son statut grâce à une belle adresse et des qualités athlétiques au-dessus du lot. Le CSP semblait pourtant un peu mieux armé pour ce match, avec les retours de blessure des meneurs Heiko Schaffartzik (20 pts, 5 pds) et Randy Culpepper (7 pts, 5 interceptions) et de l'intérieur Ali Traoré (12 pts, 6 rbds). Seul Ousmane Camara (genou) manquait à l'appel. Mais Limoges a été submergé dans le premier quart-temps par l'adresse insolente de l'Efes Istanbul (8/8 aux tirs, dont 6/6 à trois points en six minutes). Pas au point défensivement, les basketteurs du CSP ont d'abord laissé trop d'espaces au shooteur croate Dario Saric (11 pts), à Jon Diebler (21 pts) et Heurtel.





à lire aussi

Buzz sport

Ligue 1 et Liga, même combat ! Ligue 1

Ligue 1 et Liga, même combat !

Les deux championnats sont complètement fous. Real - Barca et Monaco - PSG sont à égalité ce qui permet d’avoir une fin de saison exceptionnelle en France et en Espagne. Presque identique, seulement sur le papier, au même point que le Real et Monaco possèdent un match en retard. Des équipes jumelles, les Monégasques et le club de la capitale espagnole sont aussi en demi-finale de la Ligue des Champions, un calendrier qui pourrait faire la différence dans cette fin de saison complexe.