Basket - Championnat d'Europe de basket-ball 2015

L'Espagne forcément

L'Espagne forcément

Sans Marc Gasol, Navarro, Rubio et Calderon, l'Espagne a reconquis son titre de championne d'Europe en écrasant la Lituanie dans une finale sans suspense. Mais en s'appuyant sur quelques piliers, dont le pivot Pau Gasol, elle a renversé tous les obstacles pour enlever son troisième Euro.

La Lituanie, invitée surprise de la finale, n'a pas été l'obstacle le plus difficile à franchir. Crispés en défense, maladroits, les Lituaniens ont laissé s'envoler leurs espoirs dès les premières minutes. Avec Pau Gasol égal à lui-même, c'est-à-dire presque inarrêtable (25 points, 12 rebonds), et un Rudy Fernandez soudain retrouvé (11 points), mais qui allait devoir sortir définitivement en deuxième mi-temps après un choc avec Jankunas, les Espagnols ont rapidement creusé un écart (15-4, 5e minute) que les Lituaniens n'ont jamais pu combler. Ils sont bien revenus à huit points à la mi-temps (41-33), mais les Ibériques, plus adroits (50% de réussite contre 35%), ont refait le trou après le retour des vestiaires et n'ont plus été inquiétés.

Battus par la Serbie et l'Italie, soit les deux équipes que les Lituaniens ont sorties en quart et en demie, les Espagnols n'ont échappé à l'élimination au premier tour que d'un point face à l'Allemagne, dans le dernier match du groupe. Un panier de plus ou de moins et les doubles vice-champions olympiques sortants (2008, 2012) n'allaient pas à Rio...

La victoire est savoureuse pour l'entraîneur Sergio Scariolo. Cet Italien, l'homme des succès de 2009 et 2011, avait été rappelé à la tête de la sélection après le fiasco du Mondial 2014, où l'Espagne, avec toutes ses stars, avait perdu dès les quarts de finale contre la France devant son public. Il ne lui a fallu qu'un tournoi pour renouer avec le succès.

La France est en bronze





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport