Bilan de la 2e journée de Pro A

Basket / Résultats

Bilan de la 2e journée de Pro A

Bilan de la 2e journée de Pro A

Dimanche 14 octobre 2012 - 21:21

Chalon-sur-Saône a débloqué son compteur lors de la 2e journée de ProA de basket, alors que seulement quatre équipes, Le Havre, Gravelines, Paris-Levallois et Villeurbanne restent invaincues, avant le match lundi entre Limoges et Strasbourg.

LE MATCH : Chalon-sur-Saône rebondit

Surpris en ouverture du Championnat à domicile face à Villeurbanne (71-72), Chalon s'est repris en s'imposant à Poitiers (83-79). Mais ce fut très difficile pour le tenant du titre, contesté jusqu'au bout par une équipe poitevine décidément bien étonnante. L'Elan a bénéficié du meilleur match depuis son arrivée du pivot américain Shelden Williams (17 points, 9 rebonds). A Poitiers, le duo US composé d'Ahmad Nivins (19 pts, 7 rds) et Anthony Smith (24 pts) a confirmé son potentiel.

LA SURPRISE: Le Havre inattendu

Certes, il ne s'agit que de la 2e journée. Mais rien n'est plus étonnant que de voir Le Havre gambader avec les leaders. Habitué ces dernières saisons à sauver sur le fil sa place en ProA, le club normand paraissait cette année encore destiné à jouer pour éviter la relégation. Mais deux succès à Boulazac (76-56) lors de la 1re journée, puis samedi devant Nanterre (90-79) l'ont lancé sur les meilleures bases possibles. On ne s'enflamme pas du côté havrais, d'autant que les prochains matches s'annoncent autrement plus compliqués. Mais l'association Bernard King/D.J. Thompson à l'arrière (40 points à eux deux devant Nanterre) peut laisser augurer de bonnes choses.

LE COUAC: Roanne ne décolle pas

Autant Le Havre était promis au bas de tableau en début de saison, autant Roanne était destiné de l'avis général à jouer les premières places, après avoir entièrement ravalé son effectif à l'intersaison. Las, les promesses des matches de préparation n'ont pas encore été suivies d'effet. Le revers initial contre Poitiers (69-73) pouvait tenir de l'erreur d'inattention, mais la gifle reçue samedi à Nancy (58-45) a de quoi inquiéter. Les Roannais vont devoir très vite trouver une hiérarchie, dans un groupe qui ne manque pas de potentiel mais attend que quelqu'un en prenne les clés.

L'HOMME: Sean May bien présent

Sean May est un nom bien connu et respecté dans le basket européen. Le pivot américain n'a pas raté ses débuts à Paris-Levallois, où il bénéficie de la présence à ses côtés d'un camarade d'université, Jawad Williams, avec lequel il avait été sacré champion NCAA en 2005 sous le maillot de North Carolina. Après deux matches, May, un intérieur mastoc (2,08 m) mais très habile de ses mains, tourne à 23 points de moyenne. Avec ses 24 points et 8 rebonds, il a compté pour beaucoup dans la victoire samedi de Paris contre Le Mans (88-87).

LE CHIFFRE: 2, comme le nombre de victoires de Villeurbanne

A la peine toute la saison passée, malgré l'apport de Tony Parker, l'Asvel est partie cette saison sur de bien meilleures bases. Les matches de pré-saison avaient pourtant de quoi faire nourrir quelques inquiétudes, avec une seule victoire en dix matches. Mais les Villeurbannais ont redressé la barre, avec un ancrage intérieur solide autour d'Amara Sy et Uche Nsonwu-Amadi, et la garantie offerte au tir extérieur par Edwin Jackson, auteur de 24 points lors de la victoire vendredi face à Boulazac (80-73).

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine : Cristiano Ronaldo, Messi, James Rodriguez, Van Persie, Ibrahimovic

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine