Basket - News

Affaire des strip-teaseuses : l'université de Louisville suspend son équipe

L'université de Louisville a suspendu vendredi pour un an avec effet immédiat la participation de son équipe de basket-ball au prestigieux championnat NCAA après un scandale retentissant de recours à des strip-teaseuses pour recruter des joueurs. "Il est maintenant raisonnable de penser que des violations à notre règlement interne ont été commises dans le passé", a indiqué le président de l'université, James R. Ramsey lors d'une conférence de presse.

L'emblématique entraîneur de Louisville, Rick Pitino, a réagi: "Cette décision a été un choc pour tous, elle est très sévère et je ne pensais pas qu'elle entrerait en vigueur cette année", a-t-il admis.

La NCAA, l'entité qui chapeaute le sport universitaire, mène de son côté une enquête sur ce scandale.

Les Louisville Cardinals ont remporté le prestigieux titre NCAA à trois reprises, la dernière fois en 2013. Ils affichent un bilan de 18 victoires en 22 matches cette saison, mais ne prendront part aux play-offs NCAA.

Cette décision fait suite à la publication début octobre d'un livre par Katrina Powell, ancienne strip-teaseuse qui expliquait avoir servi d'intermédiaire pour faire venir des filles lors d'une vingtaine de soirées entre 2010 et 2014 à l'université de Louisville. Un entraîneur adjoint de l'équipe qui a, depuis, quitté son poste, organisait des soirées au sein même de l'université, dans un bâtiment de l'internat réservé aux sportifs de haut-niveau.





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




à lire aussi

Buzz sport