Donald Sterling aurait demandé à sa femme des vendre ses parts des Los Angeles Clippers. De cette manière, le milliardaire américain pourrait avoir son mot à dire quant à l’identité du futur repreneur.

Est-ce la fin de l’affaire Sterling ? Le milliardaire américain semble s’être fait une raison et, selon les informations de ESPN, aurait demandé à sa femme de vendre ses parts des Los Angeles Clippers. Suspendu à vie de toutes fonctions officielles par la NBA, Sterling voyait aussi que le processus menant à sa destitution allait bon train. La plupart des autres propriétaires de franchises ayant publiquement annoncé qu’ils comptaient bien le forcer à vendre les Clippers.

De cette manière, Sterling devrait avoir son mot à dire quant à l’identité du futur repreneur. Magic Jonhson, à la base du scandale qui a mené Donald Sterling à sa perte, devrait devoir dire adieu à ses velléités dans le projet de reprise. D’autre candidats, comme Oprah Winfrey, Floyd Mayweather ou encore récemment l’ancien pivot des Rockets Yao Ming ont aussi fait par leur intérêt.

Pour rappel, reconnu coupable de propos racistes, suite à une conversation enregistrée par sa maîtresse, Donald Sterling avait été suspendu à vie par la Ligue, en plus d’être sanctionné d’une amende de 2,5 millions de dollars