Avec l’arrivée de Kevin Durant, Golden State se renforce encore et devient le grandissime favori pour la victoire finale en 2017. Sur le papier, personne ne pourra arrêter les Warriors.

L’annonce a fait l’effet d’une bombe en NBA le 4 juillet 2016, Kevin Durant rejoint les Golden State Warriors pour deux saisons et 54 millions de dollars. Le MVP de la saison 2014 décide de quitter sa franchise de toujours, le Thunder d’Oklahoma City, pour rejoindre Stephen Curry en Californie. L’ailier explique son choix par sa volonté de continuer à progresser mais il veut surtout gagner sa première bague de champion NBA et en restant à Oklahoma, cela aurait été trop compliqué. Le joueur de 27 ans, auteur de 27 points en moyenne par match depuis le début de sa carrière, rejoint une équipe de Golden State déjà bien fournie avec Stephen Curry, Klay Thompson ou encore Draymond Green et qui devient la grand favorite au titre pour 2017 et les prochaines années. Le potentiel offensif de la franchise d’Oakland est supérieur à celui de toutes les autres franchises. En additionnant les moyennes de points de chacun, on obtient un total de 94,4 points par match de moyenne pour les quatre joueurs (Curry, Durant, Thompson, Green). Un chiffre impressionnant mais il faut penser qu’avec l’arrivée de Durant, leurs statistiques risquent de baisser.

Le patron de la NBA inquiété par ce transfert

Lors d’une réunion des responsables de la NBA, Adam Silver, le patron de la NBA, reconnaît que le transfert de Durant l’inquiète car il déséquilibre le championnat. Pour être tout à fait clair, je ne pense pas que ce soit idéal du point de la ligue. Je ne pense pas qu’avoir deux super équipes soit bon pour la ligue, a-t-il déclaré à la conférence de presse après la réunion. Il fait ainsi référence à Cleveland et Golden State, les derniers finalistes de la finale NBA. Adam Silver souhaiterait réfléchir à une meilleure répartition des grands joueurs dans les équipes afin d’avoir une compétition plus homogène où toutes les franchises pourraient avoir des chances de titre. Il a notamment précisé que les responsables de la NBA entrent dans des négociations à propos des échanges de joueurs et qu’ils pourraient améliorer ce système.

Après une saison record en 2015-2016 durant laquelle ils avaient notamment battu le record du nombre de victoires en une saison (73 succès pour 9 défaites), les Warriors peuvent encore réaliser quelque chose d’exceptionnel la saison prochaine grâce à l’arrivée de Durant. Ils sont plus que jamais les favoris pour récupérer le trophée Larry O’Brien.