Pour quelqu’un qui ne voulait pas vendre, Donald Sterling s’est finalement laissé convaincre plutôt facilement. Il faut dire que l’ancien patron de Microsoft Steve Ballmer a mis les formes… et les fonds. Le milliardaire rachète les Los Angeles Clippers pour 2 milliards de dollars. 1,75 milliard d’euros environ. Un montant record en NBA.

Steve Ballmer est parvenu jeudi à un accord avec la famille Sterling pour racheter l’équipe de NBA. Les Los Angeles Clippers étaient la propriété depuis 1981 de Donald Sterling, suspendu à vie le mois dernier par la NBA pour avoir tenu des propos racistes. Je suis ravie, car nous vendons l’équipe à Steve qui sera un propriétaire magnifique, a réagi Shelly Sterling, l’épouse de Donald Sterling, propriétaire de 50% des parts.

L’équipe la plus chère de l’histoire du basket américain

J’adore le basket-ball, je vais tout faire pour que les Clippers continuent de gagner et de gagner plus encore, à Los Angeles, a souligné Ballmer dont la fortune personnelle est estimée à 20 milliards de dollars.

L’opération fait des Clippers, équipe qui n’a jamais remporté de titre NBA, l’équipe la plus chère de l’histoire du basket-ball américain. Elle avait été rachetée en 1981 par Donald Sterling pour 12 millions de dollars. Mais en raison de la renégociation prochaine des droits TV pour les matches de NBA qui devraient exploser aux Etats-Unis, les franchises, en particulier celles situées dans des marchés à fort potentiel comme Los Angeles, voient leur valeur progresser.

L’accord doit être encore approuvé par les 29 autres propriétaires d’équipes NBA, mais cette approbation tient plus de la formalité.
Pas le record absolu

Le montant de l’accord a beau être monstrueux, il ne constitue pas le record absolu pour une franchise américaine. En 2012, un consortium avec Magic Johnson à sa tête avait racheté l’équipe de base-ball des Los Angeles Dodgers pour 2,1 milliards de dollars.

Plus d'articles