Basket - NBA

Les Cavaliers matent les Lakers

Les Cavaliers matent les Lakers

L'avant-dernier choc entre les deux mégastars de la NBA a sans surprise tourné en faveur de "King James" qui a inscrit 29 points et distillé onze passes décisives, contre 17 points et six rebonds en 33 minutes de jeu pour le "Black Mamba" qui prendra sa retraite en avril à 37 ans. Les deux joueurs, sans doute les plus connus de la planète basket, se sont longuement étreints après la fin de la rencontre, tandis que les supporteurs de Cleveland applaudissaient à tout rompre Bryant.

avaliers et Lakers se retrouveront le 10 mars à Los Angeles, cette fois pour ce qui sera le dernier duel entre "King James" et le "Black Mamba". Les deux joueurs, champions olympiques sous le maillot des Etats-Unis en 2008 et 2012, ne se sont jamais affrontés en play-offs et James domine largement son aîné au bilan de leurs confrontations avec 15 victoires en 21 duels.

A Orlando, San Antonio a souffert pour arracher la victoire dans la dernière seconde grâce à Kawhi Leonard (98-96). En l'absence de Tony Parker, laissé au repos, et de Manu Ginobili, indisponible un mois encore, les Spurs ont compté jusqu'à 10 points d'avance en seconde période, puis ont laissé Orlando revenir, puis les distancer de 14 points en début du 4e quart-temps (81-67). Leonard (29 points, 7 rebonds) a remis son équipe sur les rails et crucifié avec le panier de la victoire, juste avant que la sirène ne retentisse, le Magic qui n'a marqué de son côté que 17 points dans la dernière période. Les Spurs, qui ont entrepris leur long périple annuel loin de leur base en raison du rodéo de San Antonio, ont consolidé leur 2e place de la conférence Ouest avec cette 45e victoire en 53 matches. Ils sont toujours dans l'ombre de Golden State, facile vainqueur sur le parquet de Phoenix, en crise, 112 à 104 grâce à l'inévitable Stephen Curry (26 points, neuf rebonds et neuf passes décisives en seulement 30 minutes de jeu). Les Warriors ont décroché leur 48e victoire en 52 matches, du jamais-vu dans l'histoire de la NBA à ce stade de la saison. Ils possédent une victoire de plus après 52 matches que les Chicago Bulls de Michael Jordan en 1995-96, auteur de la meilleure saison régulière jamais réalisée (72 v-10 d), et les Philadelphia Sixers en 1966-67.





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




à lire aussi

Buzz sport