Basket - NBA

Cleveland facile, San Antonio battu

Cleveland facile, San Antonio battu

Les Cleveland Cavaliers ont conforté leur statut de leaders de la conférence Est en assommant les Bulls. LeBron James a frôlé le "triple double" avec 25 points, 9 rebonds et 9 passes décisives. Kyrie Irving a ajouté 19 points et Kevin Love a fini la rencontre avec 15 points et 15 rebonds, son 24e "double double" de la saison. Malgré les 28 points de Derrick Rose en 30 minutes, les Bulls continuent eux de s'enfoncer: leur bilan est tout juste à l'équilibre (27 v-26 d) et ils ont perdu leurs cinq derniers matches, huit de leurs dix dernières sorties. Ils ont désormais rétrogradé à la 8e place de la conférence Est, leur pire classement de la saison.

Parker sauve l'honneur


Les San Antonio Spurs, dauphins de Golden State à l'Ouest, ont été méconnaissables pour leur retour sur le parquet des Clippers qui les avaient éliminés au 1er tour des play-offs 2015. En panne de réussite au tir (42,2%), fébriles comme rarement (16 ballons perdus) et dominés aux rebonds (33 contre 44), les Spurs ont vu leur série de six victoires de suite prendre brutalement fin. Gregg Popovich, leur entraîneur, avait décidé de ménager Kawhi Leonard, son meilleur joueur cette saison avec une moyenne de 20,2 points par match, en raison d'une contracture musculaire à un mollet. Tony Parker fut le meilleur marqueur de la franchise texane (14 pts, 4 rbds, 4 passes), mais Chris Paul (28 pts dont 26 au retour des vestiaires, 12 passes) et DeAndre Jordan (9 pts, 17 rbds) ont mis KO les Spurs.


Résultats de la nuit
Cleveland - Chicago 106 - 95
Washington - Utah 103 - 89
Clippers - San Antonio 105 - 86





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




à lire aussi

Buzz sport

Giroud fait taire les critiques Equipe de France

Giroud fait taire les critiques

Double buteur lors de la victoire des Bleus au Luxembourg (1-3), Olivier Giroud a confirmé son profil de "résistant de l'équipe de France". A l'heure de la jeunesse qui explose dans notre pays au niveau du secteur offensif, le canonnier de 30 ans reste présent dans la liste de Didier Deschamps malgré les difficultés qu'il rencontre avec son club d'Arsenal. Son atout principal ? Lorsqu’il est sur le terrain avec la sélection, l’attaquant des Gunners est toujours décisif.