L'aviron français prend l'eau

Aviron / JO 2012

L'aviron français prend l'eau

L'aviron français prend l'eau

Mardi 31 juillet 2012 - 21:00

L'aviron français a vécu une mauvaise journée, mardi sur sur le bassin d'Eton, avec les éliminations en demi-finales du deux de couple et du quatre sans barreur poids léger, deux des cinq bateaux engagés engagés aux JO de Londres.

"C'est une déception sur les deux bateaux. Espérons que la mauvaise série ne continuera pas", a déclaré à l'AFP le directeur technique national Pascal Berrest, qui avait du mal "à chaud" pour expliquer ces déconvenues. "Il n'y a pas de raisons particulières très fortes. Je pense que c'est un mélange de problèmes techniques et d'enchaînements", a-t-il ajouté, au terme d'une journée de compétition passée sous le crachin.

Le deux de couple composé de Julien Bahain et Cédric Berrest, qui avaient figuré sur les podiums des trois derniers Mondiaux, n'a pu faire mieux qu'une cinquième place (6:29.61), à plus de 7 secondes de la troisième place qualificative, d'une demi-finale survolée par les Slovènes Iztok Cop et Luka Spik (6:19.97), les champions olympiques 2000.

Guère mieux pour le quatre sans barreur poids légers: Thomas Baroukh, Fabrice Moreau, Nicolas Moutton et Franck Solforosi, ont pris la quatrième place (6:06.90) derrière l'Australie, les Britanniques établissant le chrono de référence de la catégorie (6:03.53).

"Le quatre, on l'a construit réellement depuis avril et on le sentait fragile. Mais il avait gagné en série contre des bateaux qui vont en finale, notait le DTN. Il faut vite se reconcentrer sur les autres bâteaux".

Germain Chardin et Dorian Mortelette, en deux de pointe, et le quatre de couple composé de Benjamin Chabanet, Matthieu Androdias, Pierre-Jean Peltier et Adrien Hardy tenteront mercredi de faire renaître l'espoir dans le camp tricolore.

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine