Veillée d'armes au Champ de Mars, Loeb en vedette

Auto / Rallyes WRC

Veillée d'armes au Champ de Mars, Loeb en vedette
Photo CITROEN COMMUNICATION

Veillée d'armes au Champ de Mars, Loeb en vedette

Mardi 17 janvier 2012 - 21:55

La 80e édition du Rallye Monte-Carlo, de retour en Championnat du monde (WRC) après trois ans d'absence, a commencé mardi matin par un "shakedown" rapide, avant la cérémonie de départ du soir sur le Champ de Mars de Valence, suivie par de nombreux fans venus voir Sébastien Loeb.

L'octuple champion du monde n'a plus gagné en Principauté depuis 2008, année de sa 5e victoire en 7 participations, au volant d'une voiture pouvant jouer la gagne. Mais Loeb (Citroën DS3), qui n'a plus gagné en France depuis octobre 2010, chez lui, lors de son triomphe au rallye d'Alsace, est le grandissime favori de ce Monte-Carlo. Et le plus convoité.

"On a bousculé tout le monde et on a réussi à faire signer Loeb et (Daniel) Elena", ont souri Hugo et Matteo, deux jeunes chasseurs d'autographes ravis d'avoir fait signer les octuples champions du monde sur leur fanion Citroën.

"Regarde, j'ai réussi à l'attraper quand il passait", a dit un autre spectateur, plus âgé, en montrant à sa compagne, sur l'écran de son smartphone, une photo floue de la DS3 portant le numéro 1, à son retour du podium de départ.

L'effet Loeb, ajouté à l'effet WRC, a incité de nombreux Drômois à venir faire un tour mardi au Parc des expositions, pour se balader entre les camions-atelier et tenter d'apercevoir Petter Solberg, de retour chez Ford, ou François Delecour, 50 ans en août, vainqueur en 1994, sous les bâches bleues du constructeur américain.

Un succès populaire


"Il y a trop de monde là-bas donc on est revenu ici, on voit mieux les voitures", a dit un spectateur placé à la sortie du parc d'assistance pour regarder passer les anonymes, les privés, les vrais amateurs, tous ceux pour qui une place dans les 50 premiers, dimanche matin sur le port de Monaco, serait un exploit authentique.

"Il y a plus de monde que quand le rallye était en IRC", a jugé un passionné pour qui "il y aura aussi beaucoup de monde dans les spéciales". Des spéciales mythiques, comme Moulinon et Burzet mercredi, Saint-Bonnet-le-Froid jeudi, et où il fera froid, très froid.

En guise de hors-d'oeuvre, le "shakedown" de mardi, sur le plateau de Lautagne, près de Valence, avait permis au Russe Evgueni Novikov (Ford Fiesta RS) de se mettre en valeur, en faisant un peu mieux que Loeb, le grand favori.

Sur un parcours asphalté de 3,6 km sans grand intérêt, le Russe, en 2 minutes 13 sec, a abaissé d'une demi-seconde le meilleur chrono de l'Alsacien huit fois champion du monde et cinq fois vainqueur du Monte-Carlo. Solberg, 37 ans, champion du monde 2003, a claqué le 3e chrono, suivi de près par le Belge Thierry Neuville (Citroën DS3).

Mais c'est bien mercredi à Valence que les choses sérieuses commenceront. Et ce, jusqu'à dimanche midi sur le port de Monaco, le long de 433 km chronométrés répartis en 18 épreuves spéciales, sur des haut-lieux qui ont fait la légende de ce Rallye.

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live