Auto - Rallyes WRC

Citroën serein sur l'avenir de Loeb

Citroën serein sur l'avenir de Loeb

Sébastien "Loeb sera avec Citröen dans le futur", a déclaré Yves Matton en marge du rallye de Grande-Bretagne. "Il y a l'aspect communication, il faut régler les derniers détails importants, qui font qu'on n'a pas encore finalisé", continue le responsable de Citroën Racing. "On ne travaille pas seulement 2013, mais aussi ce que nous voulons faire dans les prochaines années", explique-t-il encore avant de donner rendez-vous pour la fin du mois pour une annonce officielle.

En attendant, Citroën a un rallye à préparer et une titre mondial à remporter ce week-end. Le constructeur est en position de remporter un huitième titre à condition de marquer six points de plus que Ford à l'arrivée. "Nous nous attendons à une course difficile, au cours de laquelle la gestion des pneumatiques en fonction de la météo pourrait jouer un rôle-clé", explique Yves Matton. "La principale difficulté vient du fait que, cette année, le rallye se déroule au mois de septembre dans des conditions que l'on connaît moins bien que d'habitude, rappelle-t-il. Avant on venait en novembre et on était quasiment sûrs que les chemins allaient être boueux. Ici on peut avoir un rallye sec et on sait que quand un rallye est sec on peut avoir des usures de pneumatiques assez importantes."

Sébastien Loeb ne s'est encore pas imposé au RAC au volant de la DS3. Pour retrouver trace d'un succès de l'Alsacien à Cardiff, il faut remonter à 2010. "Ce serait bien de gagner, juge Loeb. Cela nous mettrait dans une position idéale pour remporter un neuvième titre lors du Rallye de France, anticipe-t-il. Je n'en fais toutefois pas une obsession." Contraint à l'abandon l'an dernier, Loeb pourrait lever le pied cette fois pour être sûr de franchir le drapeau à damiers. Son avance au championnat du monde lui permet de gérer sereinement les épreuves.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport