Sébastien Loeb a dominé la course 1 en Slovaquie jusqu’à son interruption par des conditions météos très difficiles.. Il devance Jose Maria Lopez, vainqueur la veille. Le podium a été complété par le Hongrois Norbert Michelisz, dans sa Honda Civic privée, suite au faux départ d’Yvan Muller, le troisième pilote officiel Citroën et champion du monde en titre, qui a ensuite été pénalisé d’un passage obligatoire dans les stands. Muller est classé 10e.

Loeb, parti sur la première ligne de la grille de départ à côté de son coéquipier Jose Maria Lopez, en pole position, a viré en tête au bout de la première ligne droite, un avantage décisif sur la piste détrempée. Après une interruption au 7e tour, la compétition a finalement été arrêtée au 9e. Il pleuvait vraiment beaucoup et les conditions étaient différentes à chaque tour dans à peu près tous les virages. Je pense que c’était une bonne décision d’interrompre la course car cela devenait très risqué et nous aurions pu perdre les trois quarts du peloton avant la fin de l’épreuve, a commenté le nonuple champion du monde WRC, auteur donc d’une deuxième victoire cette saison en WTCC.

Au classement général, après quatre épreuves, Loeb remonte en deuxième position, 25 points derrière l’Argentin Jose Maria Lopez.