Le Qatari Nasser Al-Attiyah a remporté la première spéciale du Dakar en catégorie auto, la seule sur le sol paraguayen, en bouclant les 38,5 kilomètres du parcours en 25 minutes 41 secondes, malgré un départ d’incendie à bord de son 4×4.

A une dizaine de kilomètres de l’arrivée, nous avons senti de la fumée du côté du siège de Matthieu (Baumel, son copilote), avec un peu de feu. Nous avons ralenti pour finir l’étape et à l’arrivée nous avons pu l’éteindre, a expliqué le pilote Toyota. Celui-ci a été contraint de repartir pour la liaison jusqu’à Resistencia, au nord-est de l’Argentine, tracté par son coéquipier sud-africain Giniel de Villiers, 5e à 41 secondes.

Al-Attiyah a devancé l’Espagnol Xavier Pons de 24 secondes et son coéquipier Nani Roma, Espagnol également, de 29 secondes. Le premier Français, le nonuple champion du monde des rallyes Sébastien Loeb, est 6e à 55 secondes. Le tenant du titre Stéphane Peterhansela pris la 12e place à 1 minute 34 secondes.