Les pilotes français n’ont laissé que des miettes à leurs rivaux dimanche lors du Grand Prix de St Petersburg (Floride), remporté par Sébastien Bourdais devant le champion IndyCar en titre, son compatriote Simon Pagenaud.

Parti de la 21e et dernière place sur la grille de départ après sa sortie de route la veille en qualifications, Bourdais s’est imposé dans la première épreuve de la saison grâce à une prise de risques maximum et à la faveur d’une suspension de course qui l’a fait bondir aux avant-postes.