L’Estonien Ott Tänak a remporté dimanche le rallye de Sardaigne, donnant la victoire à l’écurie M-Sport malgré les déboires de Sébastien Ogier.

Dans l’ombre du quadruple champion du monde Sébastien Ogier, l’Estonien Ott Tänak s’est avancé en pleine lumière dimanche en remportant le rallye de Sardaigne, son premier succès en WRC à 29 ans, donnant le sourire à leur écurie M-Sport après les déboires du leader.

En difficulté dès le début du week-end au volant de sa Ford Fiesta, Ogier, qui termine 5e, a d’abord été pénalisé par sa position d’ouvreur le vendredi, avant de perdre tout espoir samedi en fin de matinée. Victime d’une crevaison au début de la 12e spéciale, le Français a dû s’arrêter pour changer de roue, laissant sur le bord de la route deux minutes qu’il n’a jamais été en position de récupérer pendant la suite du rallye.