L’Estonien Ott Tänak (M-Sport/Ford) était en tête vendredi soir du rallye d’Allemagne, où Thierry Neuville a pris un léger avantage sur Sébastien Ogier.

Ott Tänak, qui a remporté cette année en Sardaigne son premier rallye WRC, a réalisé le meilleur temps de trois des sept spéciales tracées dans le vignoble mosellan, tout au long d’un mano a mano pour la place de leader avec le Norvégien Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo), deuxième à 5,7 secondes. Thierry Neuville (Hyundai) occupe la troisième place à 28,2 secondes, avec seulement 2,4 secondes d’avance sur Ogier (M-Sport/Ford).

Victime d’une sortie de route dans la matinée, le Belge co-leader du championnat du monde, à égalité de points avec Ogier, avait pris une vingtaine de secondes de retard sur le Français, mais le quadruple champion du monde a commis une faute dans la 8e et dernière spéciale du jour, et a vu son avantage fondre d’un coup. Neuville a également été à la peine.

L’Espagnol Dani Sordo, l’équipier de Neuville chez Hyundai, avait pris le meilleur départ et s’était installé en tête dès la première spéciale du jour, mais il a quitté la route dans l’ES4, dévalant une colline sur une quarantaine de mètres, sans toutefois se retourner. Ni lui ni son copilote n’ont été blessés.