Le Français Franck Montagny est le premier pilote recruté par l’écurie américaine Andretti Autosport pour concourir dans le nouveau championnat de Formule Electrique (Formule E).

Ce sera la quatrième fois que le duo s’associe, après les American Le Mans Series (ALMS) de 2008, les IndyCar Series en 2009 et le Grand Prix d’Indianapolis d’IndyCar cette année. Le Français de 36 ans s’est fait connaître en prenant le départ de douze éditions des 24 Heures du Mans et en disputant sept Grands Prix de Formule 1 en 2006 au sein de la modeste écurie Super Aguri.

Les dix courses du championnat de Formule E, qui débute en septembre à Pékin, se dérouleront en ville, hors circuit. Il réunira dix équipes, avec deux conducteurs chacune, qui rouleront sur le même modèle de voiture, la Spark-Renault, équipée de batteries de 200 kg et capable d’atteindre une vitesse de 225 km/h. Je suis convaincu que cette nouvelle technologie entièrement électrique va devenir une caractéristique très importante de notre quotidien dans l’avenir, et cette compétition de course de haut niveau va très rapidement apporter de nouveaux développements techniques, comme la Formule 1 l’a fait par le passé, pour les voitures de tous les jours, explique le Français, le premier engagé en Formule E.