La 85e édition des 24 Heures du Mans a été complètement relancée par l’abandon du leader, la Porsche N.1 (LMP1), ce qui permet à midi à une LMP2 d’être en tête à trois heures de l’arrivée.

La Porsche N.1, en tête des dimanche depuis une dizaine d’heures, s’est arrêtée en piste alors qu’elle était pilotée par André Lotterer, victime d’un problème moteur. L’abandon a été officialisé à 11h41 (09h41 GMT), soit à 03h19 de la fin de la course. Le nouveau leader est donc, et c’est une grosse surprise, une LMP2. Il s’agit de l’Oreca-Gibson N.38 de l’écurie Jackie Chan DC Racing, avec au volant le Français Thomas Laurent, qui vit une première expérience extraordinaire aux 24 Heures du Mans.